Actualités générales

Lettre à Emmanuel Macron après l’expulsion de Salah Hamouri

Monsieur le Président,

Ce dimanche 18 décembre je suis allé à l’aéroport accueillir Salah Hamouri, citoyen d’honneur de Gennevilliers, expulsé, au motif de « défaut d’allégeance »,  par Israël , de son pays, la Palestine, de sa ville natale, Jérusalem.  J’ai été surpris qu’il n’y ait pas de représentant du gouvernement français pour marquer la solidarité de la France contre cette atteinte aux droits humains.

Cette expulsion, après 286 jours de détention arbitraire et illégale, peut être qualifiée de déportation puisqu’il s’agit d’un transfert de personnes civiles à l’extérieur du territoire où elles ont leur résidence. Cela peut être qualifié de crime de guerre ainsi que le souligne l’ONU et le précise le Statut de Rome.

Par cette décision, le gouvernement israélien montre que la voix de la France n’a aucun effet sur ses atteintes aux droits humains contre un citoyen franco-palestinien.

Dans un communiqué, la diplomatie française déclare le jour même de son expulsion  » Nous condamnons aujourd’hui la décision des autorités israéliennes, contraire au droit, d’expulser M. Salah Hamouri vers la France.

Depuis sa dernière arrestation, la France s’est pleinement mobilisée, y compris au plus haut niveau de l’Etat, pour faire en sorte que les droits de M. Salah Hamouri soient respectés, qu’il bénéficie de toutes les voies de recours et qu’il puisse mener une vie normale à Jérusalem, où il est né, réside et souhaite vivre.

La France a également engagé de multiples démarches auprès des autorités israéliennes pour manifester de la manière la plus claire son opposition à cette expulsion d’un résident palestinien de Jérusalem-Est, territoire occupé au sens de la quatrième convention de Genève. »

Ces paroles sont justes et belles. Mais les actes Monsieur le Président, avant l’expulsion qu’ont-ils été?

Vous n’avez même pas convoqué l’ambassadrice d’Israël en France pour faire part de votre indignation. Pire, pendant que Salah était en cellule d’isolement après vous avoir écrit, des avions français et israélien ont organisé début décembre un exercice aérien commun au-dessus dans l’espace aérien israélien.

Trente-quatre maires de France vous ont écrit en aout 2022 pour vous demander un rendez-vous, nous n’avons jamais été reçu!

Qu’allez-vous faire Monsieur le Président après cette humiliation?

  • Allez-vous reconnaitre officiellement l’État de Palestine en vue d’obtenir un règlement définitif du conflit comme le demande la résolution 2387 du 2 décembre 2014 de l’Assemblée nationale
  • Allez-vous prendre des mesures de rétorsion économique et politique à l’égard d’Israël tant que ce pays ne respecte pas les droits humains et ne permette pas à Salah Hamouri et sa famille de vivre en Palestine
  • Allez-vous intervenir avec l’Europe contre les destructions par le gouvernement israélien des réalisations financées par les pays européens en Palestine dont Jérusalem EST.
  • Allez-vous demander la suspension des accords d’associations UE/Israël et les accords militaires bilatéraux.

Dans l’attente, d’une réaction digne de la France pour faire respecter les droits humains partout, y compris en Palestine

Soyez assuré, Monsieur le Président, de l’expression de mes sentiments les meilleurs,

Patrice Leclerc

Maire de Gennevilliers

50 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.