Actualités générales

Unis pour défendre le logement social

Un courrier de la Présidente de Gennevilliers Habitat et du président de OPH de Bobigny – le 18 juillet 2022

Madame, Monsieur les députés,
Tout d’abord, permettez nous de vous adresser nos sincères félicitations pour votre élection. Ces élections législatives, et leurs 142 députés NUPES, sont un réel espoir pour nous, actrices et acteurs du logement social.
Ainsi, comme responsables de bailleurs et élus de terrain, nous sommes tous les jours confrontés aux problématiques liées au logement social. Nous avons pu voir au fil des ans la situation se dégrader et se tendre. En France, fin 2021, on estimait à 2,2 millions les demandes de logements Hlm non pourvues (dont 760 000 demandes de changements de logement pour des ménages déjà locataires Hlm) pour 430 000 attributions.
Comme la majorité des acteurs du logement social, nous avons attendu de longues semaines la nomination d’un Ministre dédié au logement alors que la crise de l’habitat ne cesse de s’aggraver. Cette décision reflétait l’inaction de ce gouvernement, en particulier son désintérêt sur la question du logement, à produire des villes durables et abordables pour l’ensemble de nos concitoyens. Désormais, Monsieur Klein est nommé ministre de la Ville et du Logement. Elu de terrain, rompu aux enjeux du logement, nous sommes malgré tout d’ores et déjà inquiets à la lecture du rapport de juin 2022 “L’avenir se joue dans les quartiers pauvres” du groupe de travail de l’Institut Montaigne qu’il a présidé, avec la proposition n° 26 : “instaurer dans la loi un plafond de logements sociaux par commune fixé à 40 %”.
Nous le redisons, assimiler le logement social au ghetto, n’est au final pas connaître le logement social car 73% de la population y est éligible. Il permet un accès universel au droit au logement, pour que le logement cher ne soit pas une fatalité.
Aujourd’hui comme hier, nous avons le désir de construire à vos côtés une politique de logement pour toutes et tous.
Nous souhaitons ainsi vous exposer nos principales idées pour aider les Français, pour réussir à loger la France telle qu’elle est : populaire et solidaire. Parce qu’un Français sur deux vit ou a vécu en Hlm, le logement social est une chance pour notre pays.

En mai dernier, vous vous êtes engagés pour un programme en commun, notamment pour la garantie au logement. Nous souhaitons unir nos forces et mener cette bataille à vos côtés pour un logement digne pour toutes et tous.
C’est pour cela que nous demandons :

● Le renforcement de la loi SRU et la pénalisation des maires hors la loi. Le logement social est une chance et il doit l’être sur l’ensemble du territoire. Les territoires encore récalcitrants à l’idée de construire des logements sociaux doivent se voir imposer de nouvelles exigences. La loi SRU a su faire preuve de son efficacité, il faut ainsi la renforcer pour permettre à tous de vivre dignement dans un logement social.
● Le retour des “aides à la pierre” afin de compenser la hausse des prix du foncier. Les « aides à la pierre » ont progressivement fondu et sont régulièrement amputées par des « gels » de crédits. Ainsi la dette de l’Etat envers les bailleurs sociaux explose d’année en année. Ces aides sont un investissement de la République dans son avenir, pour son avenir.
● Une revalorisation des APL avec une restitution des cinq euros imputés. Le souhait du gouvernement de revaloriser les APL de 3,5% n’est pas suffisant. L’Etat doit prendre ses responsabilités pour renforcer le pouvoir d’achat des locataires.
● La suppression de la réduction de loyer de solidarité (RLS). Simultanément à la baisse des APL, cette RLS qui fragilise les bailleurs sociaux.
● La TVA à 5,5 % pour les réhabilitations et la construction de logements sociaux.

Pour toutes ces raisons, nous sollicitons votre soutien et nous nous rendons disponibles pour tout échange à ce sujet. Nous voulons à vos côtés garantir le droit au logement pour tous car la lutte pour un logement pour tous doit être commune et nous savons pouvoir compter sur votre engagement.
Veuillez agréer, Madame la députée, Monsieur le député, l’expression de mes sincères salutations.

Mohamed Aïssani
Président de l’OPH de Bobigny

Sofia Manseri
Présidente de Gennevilliers Habitat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.