Actualités générales

Voeu contre le démantèlement d’EDF

Conseil municipal du mercredi 3 février 2021

Vœu contre le démantèlement d’EDF

Le projet Hercule prévoit de scinder EDF en trois entités : une entreprise publique (EDF bleu) pour les centrales nucléaires, une autre (vert) cotée en Bourse pour la distribution d’électricité et les énergies renouvelables et une troisième (azur) qui coifferait les barrages hydroélectriques, dont les concessions seraient remises en concurrence.

« Nous n’avons, je le répète, nullement l’intention de démanteler EDF qui restera un grand groupe public, les statuts des personnels des industries énergétiques et gazières seront préservés », a déclaré Jean Castex.

Mais selon nous, le risque n’est pas écarté et depuis 1946, aucun gouvernement, qu’il soit de droite ou de gauche, n’aurait imaginé démanteler EDF.

Ce démantèlement représente la destruction d’un service essentiel auquel tous les individus ont le droit : l’accès à l’énergie. Les impératifs du service public (fourniture d’électricité 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 en tous points du territoire quels que soient les aléas climatiques) pourraient ne plus être garantis, les prix exploseront comme il en fut le cas pour France Télécom, la SNCF et GDF, et les conditions de travail des salariés détériorés. 

Après le projet porté contre Aéroports de Paris, il s’agit d’une nouvelle atteinte portée contre le socle du Conseil National de la Résistance. En cassant EDF, le gouvernement affaiblit la souveraineté de notre pays et le principal outil de notre transition énergétique.

Avec 1,2 million de signatures, les Français ont empêché de privatiser Aéroports de Paris, ce qui aurait été aujourd’hui une catastrophe. Empêcherons-nous le démantèlement d’EDF ?

L’avenir énergétique du pays est intimement lié à celui d’EDF, il nous parait alors indispensable que son avenir et sa mobilisation au service des enjeux énergétiques et climatiques du pays fassent l’objet d’un véritable débat social et démocratique.

Aussi, le Conseil municipal de Gennevilliers, 

  • – Soutient les personnels d’EDF actuellement en conflit avec la direction sur ce démantèlement

demande au gouvernement : 

  • – Un moratoire sur le projet Hercule afin de stopper dès à présent toute avancée qui serait irréversible
  • – d’organiser un Référendum d’Initiative Partagée pour empêcher la sécabilité d’EDF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *