Gennevilliers

Tous mes voeux pour 2021

Mesdames, Messieurs, cher-es ami-es

Cette année, la crise sanitaire et la prudence, nous empêche de faire notre traditionnelle réception de nouvel an. Cela ne m’empêchera pas de vous présenter mes vœux.

Je vous souhaite tous mes vœux de bonheur pour 2021, pour vous, vos proches, celles et ceux que vous aimez.

2020 aura été une année non ordinaire avec cette crise sanitaire. Une année de malheur. 2021 semble prolonger cette crise sanitaire avec une crise économique et sociale. Beaucoup de personnes vivent dans de graves difficultés.

Ce gouvernement libéral montre tellement d’incapacité, de dureté qu’on a le sentiment que c’est pire chaque jour. Il crée de la méfiance, il protège le capitalisme accapareur au mépris des gens. Dans ce contexte, vous pouvez compter sur notre solidarité, notre combativité, notre présence à vos côtés.

Ensemble, nous allons trouver la détermination de construire un monde plus respectueux des êtres humains et de notre environnement.

Ensemble, nous allons inventer, ici à Gennevilliers, un nouvel art de vivre populaire en ville. Que l’on soit fier-e d’être de notre monde populaire ou se qualifiant de « couche moyenne », cet art de vivre doit permettre à chacune et chacun d’entre nous de faire le choix de construire un projet de ville, un espace de solidarité et d’actions pour un bonheur partagé pour nous-mêmes, pour nos enfants et petits-enfants, pour les autres et avec eux.

Nous pouvons trouver dans cette crise sanitaire des éléments d’espoir et de force. Vous pouvez être fier-es de vous, nous pouvons être fier-es de notre ville. Fier-es de votre sens des responsabilités et du courage dont vous savez faire preuve. Fier-es des solidarités qui s’expriment pour ne laisser personne au bord du chemin : je pense aux jeunes et aux moins jeunes qui participent bénévolement aux actions de solidarité et qui partagent des savoirs. Je pense à vos actes du quotidien, invisibles mais si forts, d’entraide entre voisins. Merci à vous toutes et tous.

Merci aux agents du service public communal qui sont des actrices et des acteurs décisifs de la mise en œuvre de notre politique municipale. Merci aux salariés du public et du privé, merci aux soignants, merci aux enseignantes et enseignants qui font leur métier dans des conditions on ne peut plus particulières.

Les Gennevilloises et les Gennevillois ont comme caractéristique de ne jamais courber l’échine. C’est notre dignité. Notre combativité est constitutive de ce que des philosophes appellent « la puissance du peuple » !

Nous trouvons de la force dans vos exigences : Exigences de voir votre environnement respecté, exigence de développer un respect mutuel dans notre ville, respect entre habitants, respect entre voisins, respect entre générations. Exigence d’être écoutés, de pouvoir dire votre mot. Exigence de donner le meilleur à nos enfants et aux jeunes de notre ville. Vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à refuser le repli sur soi, le stress permanent d’une société trop pressée, les incivilités d’un individualisme exacerbé, la course à la consommation dévoreuse de ressources naturelles…  

Certes, nous vivons un monde où l’obscurantisme, le complotisme, les rumeurs nous polluent sur les réseaux sociaux. Mais, nous faisons le pari de l’intelligence collective. Notre confiance mutuelle est un atout pour déjouer toutes les tentatives et volontés de nous diviser, de faire monter la haine ou la peur de l’autre. Nous le disons avec fierté, ici, à Gennevilliers, nous savons nous rassembler pour agir contre tout ce qui ne va pas, et nous savons former une société unie dans sa belle diversité.

Vous êtres nombreuses et nombreux à chercher d’autres « manières d’être vivant » (Baptiste Morizot), plus en harmonie avec le rythme des saisons, de la vie de famille, des liens d’amitiés, du temps nécessaire pour « bien faire les choses ». C’est à cela que nous vous invitons en voulant inventer ici un nouvel art de vivre populaire.

2021 c’est du concret. Vous allez voir construire la nouvelle école Joliot Curie et le centre social et culturel Saad Abssi aux Agnettes, une nouvelle crèche et un nouveau pôle d’activité économique, de formation et de culture au Luth sur le terrain Gérard Philippe, de nouveaux commerces dans notre nouveau centre ville cet été, le square Mozart au Fossé va être refait, les travaux des écoles du Village vont s’achever, et l’appel à projet pour le développement économique de la Halle des Grésillons va enfin s’engager, la crèche mutualiste pour les enfants présentant des troubles autistiques sort de terre dans la Cité Jardin.

En 2021, nous finirons la plantation des 500 arbres annoncés et nous engagerons un nouveau plan aussi ambitieux, ainsi qu’une concertation avec la communauté éducative pour travailler sur un plan de végétalisation des cours d’école. En lien avec le Territoire, nous engageons enfin les études pour développer de la production maraichère bio sur les terres agricoles d’Argenteuil et élargir les lieux de production en faveur des Gennevilloises et Gennevillois.

Mesdames, Messieurs, Cher-es ami-es,

Nous avons besoins de votre participation citoyenne pour bâtir un Gennevilliers qui s’embellit, s’améliore toujours plus et mieux sans chasser personne. Nous avons besoin de votre participation pour faire des pas en avant en matière d’éducation, de développement durable, d’écologie, d’accès à la santé pour tous, de droit à un logement digne, d’accès à la culture et aux pratiques sportives, de droit aux vacances.

Il s’agit de construire un nouvel art de vivre populaire à Gennevilliers qui donne à voir concrètement ce qu’est une communauté humaine, une société qui place l’être humain et l’environnement au centre de ces préoccupations.

Pour finir, je vous présente à nouveau tous mes vœux pour vous-mêmes et vos proches. Prenez soin de vous et des autres.

13 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *