Gennevilliers

Gennevilliers : élus et habitants dénoncent les couacs de la Poste

Nous avons remis 900 pétitions à la direction départementale de la Poste. Direction départementale qui reconnait que notre ville a été triplement victime: fermeture de bureaux, arrêts de tournées, arrêt des livraison de colis.

Un article du Parisien. Par O.B.Le 15 septembre 2020 à 20h34

Drôle d’ambiance pour une manifestation. C’est masqué et en respectant globalement la distanciation sociale que 70 habitants et une poignée d’élus de Gennevilliers ont donné de la voix, ce mardi soir. À l’appel du maire PCF Patrice Leclerc, ils se sont rassemblés devant la Poste centrale de Gennevilliers, à quelques mètres de la mairie.

En ligne de mire des manifestants, les dysfonctionnements à répétition de l’entreprise. Cet été, une pétition a été mise en ligne. Elle pointe, entre autres, « l’ouverture aléatoire des Postes du Luth et des Grésillons, la Poste centrale qui ferme sans prévenir alors que des personnes attendent dehors, les courriers et colis non distribués ou en retard… » Le texte a été signé, selon Patrice Leclerc, par un millier d’usagers.

« Attention, ce n’est pas un rassemblement contre les salariés de la Poste, qui subissent eux aussi la casse de ce service public, prévient le maire de Gennevilliers. Depuis la privatisation, tout empire et la crise du Covid a aggravé la situation. »

À la tête d’une délégation, il a remis la pétition à des responsables départementaux de la Poste. « Nous exigeons de retrouver un service public postal de qualité, respectueux des usagers, attentif à la qualité du service », martèle Patrice Leclerc, le maire communiste sur son blog.

« C’est n’importe quoi, gronde Patricia, une Gennevilloise. Un coup, ça ouvre à 9 heures, le lendemain à 10 heures. Quant à la distribution du courrier, c’est l’horreur. »

La Poste reconnaît des difficultés

« La Poste rencontre effectivement des difficultés de distribution du courrier dans plusieurs communes depuis fin juin », reconnaît la direction du groupe. Afin d’y remédier, des renforts et des moyens complémentaires ont été mis en place.

La situation de Gennevilliers n’échappe pas à la pagaille. « Les bureaux de poste y sont également impactés par un contexte sanitaire compliqué, qui perdure depuis la période de confinement », poursuit la direction.

Selon elle, le bureau principal a pu rouvrir, dès le 6 avril, et ceux des Grésillons et du Luth, depuis le 25 mai. Et d’assurer que « depuis mai, l’activité des trois bureaux de poste est revenue à la normale ».

La Poste affirme encore que « depuis la mi-juin, seules quelques fermetures exceptionnelles sont intervenues pour travaux ou installation de nouveaux matériels pour mieux servir (ses) clients ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *