Gennevilliers

Evitons le retour à l’anormal

Madame, Monsieur,

Avec la crise du Coronavirus, nous pouvons avoir une nouvelle perception de la vie, de nos rapports avec la nature, de nos rapports entre humains. Le virus a chamboulé nos habitudes mais nous a aussi permis de remettre en question notre mode de vie. A Gennevilliers, nous avons, collectivement, su répondre à l’urgence du moment : urgence médicale et sanitaire, développement des solidarités en famille, entre voisins, entre collègues. Merci à toutes et tous. Nous avons besoin de développer davantage cette solidarité qui fait partie de notre identité locale.

Continuons d’être prudent face au virus avec le port du masque, les gestes barrières.

La vie doit reprendre son cours. Et tirons les leçons de cette crise. Interrogeons-nous sur nos façons de nous déplacer, de nous nourrir, de consommer, d’être avec nos voisins, dans l’espace public. Interrogeons-nous sur ce qui est important dans la vie. Interrogeons-nous pour éviter de revenir à une situation anormale qui maltraite les êtres humains et la nature. Répondons à ce défi que je vous propose : inventer ici, à Gennevilliers, un nouvel art de vivre populaire en ville.

L’été peut être aussi ce moment de recul pour penser le monde. Je vous souhaite à toutes et tous de belles vacances d’été.

Très cordialement,

Patrice Leclerc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *