Gennevilliers

Voeu du conseil municipal sur le lycée de Gennevilliers

Vœu de la Majorité municipale au conseil municipal du 18 décembre 2018

Travaux au lycée Galilée : la Région doit débloquer des moyens financiers en urgence pour permettre l’accueil des lycéens à la rentrée 2020

La rentrée scolaire 2019 a été marquée par un nombre important d’élèves non affectés, mal affectés ou trop tardivement affectés. Une mobilisation des élus, des parents d’élèves et des enseignants a permis de créer une 13ème classe au lycée Galilée pour accueillir une partie des élèves. Le Conseil Municipal a adopté, à l’unanimité des présents, un vœu le 25 septembre dernier pour interpeler le Conseil Régional sur des travaux pour augmenter les capacités d’accueil du lycée pour la rentrée 2020. Aujourd’hui, il est urgent que le Conseil Régional prenne ces décisions pour ne pas renouveler cette expérience douloureuse pour les familles et les élèves.

Suite à nos multiples démarches (courriers et vœux du Conseil Municipal depuis 2017), Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional, s’est enfin rendue sur place début décembre et a pu se rendre compte de la saturation du lycée.

Une délégation d’élus, de parents d’élèves et d’enseignants a été reçue le mercredi 11 décembre par un conseiller de la Présidente et une responsable du Pôle Lycées pour exposer la situation et demander des réponses concrètes à court et moyen termes.

La délégation a insisté sur la nécessité d’une concertation avec les élus de la Boucle Nord sur l’évolution nécessaire des capacités d’accueil dans les lycées du territoire. Et dans la continuité du label Lycée des métiers, elle a également rappelé l’importance de préserver une identité du lycée Galilée avec ses filières générale, technique et professionnelle, correspondant aux besoins de formation des jeunes gennevillois.

En réponse aux demandes faites, le conseiller de la Présidente a affirmé que pour la rentrée 2020 et les conditions d’accueil, « ça tient !».  Les travaux au lycée ne sont aucunement financés, et les crédits fléchés d’aménagements nécessaires ne sont pas non plus prévus.

Pour une meilleure scolarisation des jeunes gennevillois, il est important que soit pérennisée la 13ème classe de seconde, que soit créée une classe de première pour la montée pédagogique, et que soit maintenue la classe allophone UP2A dans l’établissement.

A cet effet, le Conseil municipal demande au Conseil Régional :

  • Des travaux en urgence pour permettre l’accueil des élèves affectés à Galilée à la rentrée 2020 dans de bonnes conditions.
  • De prévoir le fléchage de financements nécessaires pour la réalisation de ces aménagements.

Par ailleurs, le Conseil municipal réitère sa demande d’une étude partagée avec les villes de la Boucle-nord-de-Seine pour déterminer les besoins en scolarisation à moyen terme, tenant compte des effectifs recensés dans l’ensemble des collèges et des politiques de développement et d’aménagement des villes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *