Gennevilliers

Pour dire stop aux bagarres entre jeunes de Gennevilliers

Marche des familles et des jeunes
de la Mairie aux Agnettes,
jusqu’à la cité Rouge aux Grésillons


Samedi 10 mars, les familles et des jeunes se sont réunis dans le quartier des Agnettes et celui des Grésillons pour voir ensemble comment mettre fin à l’engrenage de violences entre les jeunes. Cela fait suite aux violentes bagarres et agressions qui ont vu des jeunes gravement mutilés.

Nous ne pouvons accepter que la peur des parents comme des jeunes dominent notre vie. Nous ne pouvons accepter que nos enfants, les jeunes de Gennevilliers, aient peur de l’autre, peur d’aller dans tel ou tel quartier.

La violence génère la violence. Ce samedi, les parents des Agnettes comme des Grésillons ont affirmé : « Nous, parents, avons une responsabilité et nous sommes tous Gennevillois, parlons-nous, agissons ensemble pour faire cesser ces violences imbéciles et
potentiellement meurtrières. »

Les parents des jeunes qui ont été gravement touchés demandent à la justice de faire son travail et demandent aux jeunes, aux autres familles, à la Ville d’agir pour arrêter ce cycle de violences. Le calme doit être rétabli entre tous les quartiers de la ville.

Parents, jeunes et moins jeunes, manifestons ensemble notre refus de la violence Jeudi 15 mars, à 18 h
Rendez-vous sur le parvis de la Mairie

Par ailleurs, nous avons décidé, en plus de réussir cette marche, d’organiser plusieurs réunions de travail pour réfléchir ensemble, organiser des initiatives dans la durée permettant de lutter sur notre ville contre ces phénomènes de violences interquartiers. La première
réunion aura lieu mardi 20 mars, à 18 h, au 18e étage de la Mairie.

La Municipalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *