Actualités générales

PMI et CPEF des Hauts-de-Seine, plus de 2650 pétitions signées

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes plus de 2 650 ( 1 195 sur internet et 1 449 sur papier) à avoir signé la Pétition « Alerte pour les PMI et les CPEF des Hauts-de-Seine ». Depuis le lancement de cette action pour garantir aux femmes et aux hommes, aux parents, aux bébés, enfants et aux jeunes un bon niveau de prévention médico-psycho-sociale dans le département des Hauts-de-Seine, plusieurs initiatives ont été prises :

• Conférence de presse, avec des retombées médiatiques : Le Parisien du 24/02/17, L’Humanité du 23/02/17, Politis du 1/03/17, Les Echos du 22/03/17.
• Manifestation le 24 février à l’occasion de la séance publique du Conseil départemental
• Question orale de Madame Elsa Faucillon, Conseillère départementale à Monsieur Devedjian, Président du Conseil départemental. Madame Marie-Laure Godin, Vice-Présidente, chargée de répondre renvoie la responsabilité à l’ARS et à la médecine libérale, affirmant que les missions des PMI seront concentrées sur les familles les plus « vulnérables ». Nous avons la confirmation que nos inquiétudes sont réelles. Le Conseil départemental prévoit bien d’abandonner une partie des alto-séquanais.

• Courrier du Maire de Gennevilliers à tous les Maires des Hauts-de-Seine.
• Questions écrites de Brigitte Gonthier Maurin, Sénatrice des Hauts-de-Seine à la ministre de la santé, Madame Marisol Touraine.
• Le Collectif « Alerte pour les PMI et les CPEF » réitère par écrit sa demande de rendez-vous auprès de Patrick Devedjian.

A ce jour, NOUS SOMMES TOUJOURS SANS REPONSE…

C’est pourquoi en collectif nous avons décidé d’AMPLIFIER LA MOBILISATION en propageant l’information à tout le Département. Pas une seule PMI, pas un seul CPEF, pas une seule Ville ne doit ignorer les intentions de la majorité départementale de « recentrer » les missions des CPEF et des PMI sur les populations les plus « vulnérables » ; de supprimer des structures de proximité comme l’a fait le Département des Yvelines où 30 PMI sur 55 ont été fermées.

Aussi nous vous invitons à :
– Participer activement à la diffusion de l’information, via les réseaux sociaux, professionnels et militants, en invitant vos contacts à signer la pétition ;
– S’inscrire nombreux aux rencontres « Vous avez la parole » que le Département organise dans les Territoires. Cela sera l’occasion de témoigner de l’utilité des PMI et des CPEF ! http://www.hauts-de-seine.fr/solidarites/vous-avez-la-parole/
– Participer à un second rassemblement devant le Conseil départemental, le 15 mai, à l’occasion de la prochaine séance publique, au cours de laquelle est prévue l’examen des conventions 2017 des PMI et CPEF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *