Gennevilliers

Lettre à Marwan Barghouthi, prisonnier politique. Octobre 2016.

J’essaye d’écrire le plus régulièrement possible dans sa prison au prisonnier politique Marwan Barghouthi, citoyen d’honneur de notre ville.

Cher Marwan, cher camarade,

C’est avec grand plaisir que je vous écris à nouveau pour vous transmettre quelques nouvelles.

Tout d’abord, je souhaite vous féliciter pour les mariages de Qassam et Achraf cet été. Quelques semaines auparavant, la délégation des maires du réseau Barghouthi, à défaut de vous rendre visite, a pu rencontrer Fadwa, votre épouse, ainsi que les députés de la Joint List à la Knesset, le ministère des prisonniers et le Club des prisonniers à Ramallah. Cette visite reste un symbole fort de notre soutien à la libération du peuple palestinien et l’établissement de la paix dans la région. Malgré les diverses demandes d’accès dans les différentes prisons dans lesquelles vous avez été transféré, nous n’avons pas obtenu gain de cause. Mais nous avons largement communiqué sur cette délégation en France, en Palestine et en Israël. Les visites au Comité International de la Croix Rouge et à OCHA ont permis aux membres de la délégation de mieux appréhender les conditions d’emprisonnement des Palestiniens en Israël, les dégâts de la colonisation et la situation de Jérusalem. J’ai appris par ailleurs que vous aviez reçu la visite d’Ayman Odeh, président de la Joint List, après plusieurs tentatives qui avaient échoué. Comme lui, nous espérons obtenir un droit de visite lors de notre prochain voyage en Palestine.

Car j’avais décidé, en préparant cette première délégation, d’organiser une nouvelle délégation composée d’élus européens. Nous avons commencé à travailler sur ce projet, en lien avec le réseau Barghouthi et des parlementaires européens. Notre prochaine initiative aura vraisemblablement lieu dans le courant de l’année 2017.

Par ailleurs, les villes du réseau Barghouthi ont accueilli en juillet une vingtaine d’enfants de prisonniers politiques palestiniens, dans plusieurs villes du réseau : Stains, Gennevilliers, Vitry-sur-Seine, La Courneuve, mais aussi Méricourt, ville solidaire de votre cause. Le 28 juillet a été le moment d’un événement commun sur la place des Droits de l’Homme pour une conférence de presse et une après-midi en bateau parisien qui a rassemblé 450 personnes de toutes les villes participantes. Les enfants palestiniens ont été surpris par la solidarité des Français au passage du bateau remplis de drapeaux palestiniens. Cette expérience leur a montré qu’il y a, à travers le monde, des personnes qui soutiennent la cause palestinienne et que les Palestiniens ne sont pas seuls dans leur combat pour la liberté.

Avec nos amis des villes du réseau, nous souhaitons poursuivre cette expérience l’été prochain. Je remercie particulièrement Fadwa pour tous les efforts qu’elle a déployés pour que tous les enfants puissent arriver en France, malgré les difficultés administratives et de passage aux frontières.

La présence de votre fils Ashraf a été particulièrement appréciée lors de la Fête de l’Humanité. Nous espérons que vous serez un jour ou l’autre parmi nous lors de ce beau rassemblement.

A Gennevilliers, nous avons décidé de formaliser notre partenariat avec Al Bireh. Nous préparons donc le jumelage officiel avec notre ville sœur palestinienne dans quelques semaines. C’est une nouvelle étape de notre relation avec Al Bireh et nous espérons que nos populations respectives auront de nouvelles occasions de se rencontrer et de créer des ponts pour plus de solidarité et d’humanité. Nous en sommes intimement convaincus.

Je vous prie de recevoir, cher camarade, mes sincères salutations et mon profond respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *