Gennevilliers

Anru, courrier aux habitants des tours des Agnettes et du bâtiment Lamour à Gennevilliers

Agnettes4P

Madame, Monsieur,

Le Maire de Gennevilliers a présenté, le 20 juin, devant le comité d’engagement de l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain (ANRU) le projet travaillé avec les habitants des Agnettes depuis 2011.

Il a ainsi affirmé parlant du projet : « Il est ambitieux car le quartier sera transformé avec la réhabilitation lourde des Tours des AGNETTES et du bâtiment Marcel LAMOUR (pour laquelle nous aimerions obtenir une autorisation anticipée de démarrage des travaux). Il est prévu également la construction de 600 logements en accession diversifiée à la propriété et la réalisation de 100 logements sociaux. Nous demandons à reconstruire une petite partie en locatif social pour que les habitants ne vivent pas le fait que seule l’accession soit neuve. Cela permettra aussi d’assurer le parcours résidentiel au sein du quartier entre du logement social à loyer modéré, du neuf plus cher et de l’accession sociale et de l’accession privée. »

Il a indiqué en outre que « Faire de la ville nous amène à réfléchir à requalifier les espaces publics, améliorer leurs usages collectifs et individuels, développer les circulations douces en lien avec les espaces de vie collectifs et une trame verte reliant le sud du quartier avec le centre-ville. »

Avec Marc HOURSON, Président de l’OPH et Philippe CLOCHETTE, adjoint au Maire référent du quartier des Agnettes, nous savons combien il est urgent de réaliser les réhabilitations des Tours des AGNETTES et du bâtiment Marcel LAMOUR. Aussi, nous avons été particulièrement surpris d’apprendre après l’audition que l’ANRU souhaitait que nous détruisions les cinq Tours et un nombre plus important de cages d’escaliers dans le bâtiment VICTOR-HUGO.

Nous avons donc, comme élus de Gennevilliers, exprimés notre désaccord sur ces propositions retardant les réhabilitations. Nous avons organisé une réunion avec les représentants des groupes de travail des locataires désignés par Tour dans le cadre de la réhabilitation pour les informer de cette situation et vérifier si nous partagions le même avis.

Ensemble, nous avons décidé de vous inviter à une réunion publique. Elle se tiendra le mercredi 7 septembre à 19h, salle du Conseil municipal, pour étudier la situation et décider d’actions pour que l’ANRU entende et écoute le point de vue des élus et des habitants de Gennevilliers. Nous voulons aussi obtenir une autorisation anticipée de démarrage des travaux de réhabilitation.

L’Etat demande la création de Conseil citoyens pour que l’avis des habitants soit entendu dans les projets ANRU. C’est très bien. Il faut donc qu’il écoute l’avis des habitants qui ne souhaitent pas voir leur immeuble détruit mais réhabilité !

En comptant sur votre présence le mercredi 7 septembre prochain, salle du Conseil municipal.

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en notre détermination à défendre les intérêts des habitants des AGNETTES et de notre ville.

Patrice LECLERC, MAIRE.          Philippe CLOCHETTE,     adjoint au Maire,     Référent du quartier des Agnettes. Marc HOURSON,  Président de l’OPH.

 

 

Lire l’intervention du maire de Gennevilliers devant le comité d’engagement de l’ANRU: http://www.patrice-leclerc.org/gennevilliers/3532-presentation-du-projet-de-renovatin-urbaine-des-agnettes-par-le-maire-de-gennevilliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *