Gennevilliers

Tribune de Yasmina Attaf pour les élus Front de Gauche : Ensemble, faire cesser la violence

Un enfant de Gennevilliers est décédé par arme à feu ce dimanche 12 juin dans une rixe avec des jeunes d’Asnières. Nous présentons nos sincères condoléances à la famille et aux amis de Lies. Cette mort est injuste et terrible.

En 2011, un jeune d’Asnières perdait la vie dans des conditions similaires. La semaine précédente un autre jeune se retrouvait à l’Hôpital parce qu’il rencontrait une bande de Nanterre. Dans plusieurs villes de notre département des rivalités absurdes produisent des bagarres entre jeunes de différents quartiers. Cette violence peut tuer, cette violence a tué, cette violence doit cesser.

Ce sont des jeunes de mêmes conditions sociales, qui vivent les mêmes galères, qui ont les mêmes rêves et espoirs qui s’entretuent pour rien ! Quel gâchis ! Que de douleurs pour des mères, des pères qui n’ont pas mis au monde des enfants pour qu’ils disparaissent avant même d’avoir pu développer leur projet de vie.

La municipalité met tout en œuvre pour apaiser les tensions, les faire disparaître. Travail de prévention, collaboration avec la Mairie d’Asnières, présence de terrain, action pour mobiliser le tissu associatif, la jeunesse, les adultes et la police… Rien ne peut, ne doit être négligé. Nous ne négligerons rien ! Refusons de banaliser la violence.
Cette violence n’est pas du monde que nous voulons construire pour nos enfants et petits enfants. Elle s’oppose à notre projet qui place l’humain d’abord. Nous y opposons la fraternité, la citoyenneté du monde, la solidarité dans un combat pour l’égalité.

Yasmina Attaf

maire adjointe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *