Gennevilliers

Interview du maire de Gennevilliers par le Forum pour la Gestion des villes

Entretien avec Patrice Leclerc maire (PCF) de Gennevilliers (92) : “ Nous savons accueillir de nouveaux habitants sans chasser les habitants actuels. C’est notre pari, rester une ville populaire au cœur du Grand Paris”.

 

Aux portes de Paris et à proximité de La Défense, Gennevilliers s’inscrit dans un méandre de la Seine, une commune parfaitement accessible et encore riche de possibilités. Son port fluviomaritime, figurant parmi les premiers d’Europe, participe au large rayonnement du territoire. Le premier édile, Patrice Leclerc, élu en 2014, ne cesse de mettre en avant la grande diversité d’acteurs économiques et la mixité sociale de sa ville.

Entretien.

Dans tout ce qui caractérise votre ville de quoi êtes-vous le plus fier ?

Des habitants. Ici il y a beaucoup de courage, de solidarité, d’humanité. Gennevilliers est une ville qui bouillonne d’initiatives, de personnes qui luttent pour mieux vivre, pour le maintien de subventions pour les associations, pour le droit au logement… C’est une ville où les gens se connaissent, savent qu’il faut agir ensemble pour avancer,  et cet “en commun” crée des liens sociaux forts. De l’attractivité vis-à-vis d’entreprises de pointe. De la qualité de nos équipements et actions culturels, de la qualité des espaces publics et de nos rénovations urbaines. Gennevilliers est une ville ouvrière capable de se moderniser, s’embellir en respectant les gens. Nous savons accueillir de nouveaux habitants sans chasser les habitants actuels. C’est notre pari : rester une ville populaire au cœur du Grand Paris.

R.jpgQu’est-ce qui suscite le plus de satisfaction chez vous ?

La reconnaissance par les jeunes et les moins jeunes de la qualité de nos relations, de notre respect en leur direction, et donc de notre capacité à confronter des opinions différentes pour avancer ensemble. C’est aussi de savoir et vérifier que ce que l’on fait est utile. Je pense particulièrement à l’épanouissement des enfants.

Et le plus d’inquiétude ?

Le manque d’embauche des habitants par les entreprises, le niveau scolaire insuffisant de beaucoup d’adolescents qui s’ajoute aux discriminations à l’embauche. La dépolitisation des gens plus tournés vers leurs parcours individuels et moins sur l’intérêt collectif. Notre difficulté à proposer une aventure collective. La baisse drastique des moyens des communes.

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans votre tâche de Maire ?

Ne pas pouvoir bien faire tout ce que cette tâche exige : rencontrer les habitants, les personnels de la mairie, étudier les dossiers, lire et réfléchir, travailler avec les autres élus, l’administration. Il faut prioriser sans arrêt au détriment de ce qui est moins important à l’instant T. Etre en permanence tendu, car soucieux de « ce qui se passe en ville ». Ne pas pouvoir dire oui ou agir pour améliorer telle ou telle situation.

L’une des actualités du moment est la réforme territoriale. Sa mise en œuvre actuelle est-elle un plus ou un moins pour votre territoire ?

Un moins. Car elle  éloigne les lieux de décision des citoyens. En effet, il ne faut pas diminuer le rôle et les moyens de la commune. L’alternative est de baser la réforme sur la commune pour lui permettre de développer des coopérations à géométrie variable autour de projets entre communes. Cela nous obligerait à travailler les unes avec les autres, une fois le projet décidé et en respectant les populations locales. Les projets varient dans le temps et dans l’espace, les coopérations doivent s’y adapter au lieu d’imposer ce nouveau cadre avec la loi NOTRe, diminuant le rôle des communes au profit d’une centralisation sur les territoires et la Métropole du Grande Paris. Il faudrait construire une démocratie des communes plutôt que d’éloigner les habitants de leur maire et des élus locaux. Cela nécessite aussi une réforme pour donner plus de droits aux oppositions municipales, plus de place aux citoyens.

gennevilliers_vuehaut_800http://i2.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/gennevilliers_vuehaut_800.jpg?resize=768%2C512 768w, http://i2.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/gennevilliers_vuehaut_800.jpg?w=800 800w » sizes= »(max-width: 300px) 100vw, 300px » width= »300″ height= »200″ style= »margin: 0.3125rem 1.25rem 1.25rem 0px; padding: 0px; font-style: inherit; font-variant: inherit; font-weight: inherit; font-stretch: inherit; font-size: inherit; line-height: inherit; font-family: inherit; vertical-align: bottom; height: auto; display: inline; float: left; »>Quelle est votre analyse quant à la situation actuelle du pays : quel capital, quels atouts conserver, voire renforcer ? Et quelles réformes engager ?

Il faut tout changer. La tradition républicaine basée sur l’égalité de droits doit être renouvelée. Il m’apparaît indispensable de revivifier le débat politique, le conflit politique : projet de société contre projet de société. Ce débat disparaît au profit d’une pensée unique sur l’austérité, la réduction des politiques publiques, la valeur de l’argent comme but de la vie. Il faut réformer la vie politique qui se réduit à la conquête du pouvoir et proposer une nouvelle république (non cumul des mandats, mandats raccourcis, suppression du Président de la République, renforcement du rôle du parlement). Il faut reprendre la main sur le système bancaire pour qu’il serve l’investissement à long terme et non la spéculation à court terme. Diminuer le temps de travail de façon drastique pour partager le travail plutôt que gérer une masse importante de chômeurs, développer une sécurité d’emploi et de formation tout au long de la vie pour toutes et tous. Bref, remettre la finalité de la société sur l’épanouissement des êtres humains.

En ce qui concerne plus précisément votre ville, quels sont vos projets, les priorités de votre mandat et les moyens privilégiés pour leur mise en œuvre ?

Développer et embellir la ville sans chasser les habitants, assumer avec fierté notre identité populaire. Cela nous amène à inventer et innover dans le domaine des activités socio-culturelles en direction des enfants et des jeunes, pour leur donner le maximum d’atouts, pour leur épanouissement. Nous engageons avec la population un grand projet de renouvellement urbain de tout un quartier d’habitat social assez ancien autour d’une gare du Grand Paris Express ainsi que la création d’un centre ville. Nous élaborons aussi les plans pour créer un nouveau quartier, en face d’un parc de 9 hectares, avec 50% de logements sociaux et 50% d’accession diversifiée à la propriété. C’est un beau défi dans une ville de tradition ouvrière, d’agir pour que les habitants bénéficient d’une ville agréable, avec des commerces de proximité, des terrasses de café, des espaces et équipements publics de qualité.

La cohésion sociale, quel sens lui donnez-vous ? Quelles en sont aujourd’hui les réussites, les failles ?

Il faut que les gens se sentent respectés et qu’ils se respectent entre eux. Je suis en train de créer une direction municipale dédiée aux usagers pour améliorer l’accueil, l’accompagnement, la réactivité, le suivi. Il faut que les habitants s’approprient cette idée que la différence est une richesse, que la vitalité d’une ville est dans ce mélange : jeunes et vieux, anciens et nouveaux gennevillois, classes moyennes et classes modestes, mélange d’origines aussi avec une majorité de population issue d’immigrations différentes. La fierté issue de la singularité de chacun ou chacune doit devenir une richesse dans la construction d’un projet commun pour la ville. Nous sommes pour l’instant en échec sur l’appropriation par tout le monde des enjeux d’élévation des exigences éducatives dans l’école et autour de l’école, mais nous ne lâchons pas. Les failles, c’est aussi la violence de la société qui imprègne beaucoup de comportements aujourd’hui. L’individualisme. La peur pour les gens modestes d’être rejetés toujours plus loin car Gennevilliers est une ville attractive pour des classes moyennes rejetées du cœur de la métropole. Les failles c’est l’incertitude de l’avenir, pour les gens individuellement et pour la commune : quel avenir, quels moyens, quelles compétences ?

Où en est le développement économique de votre ville ?croisieres_gennevilliershttp://i1.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/croisieres_gennevilliers.jpg?resize=300%2C137 300w » sizes= »(max-width: 677px) 100vw, 677px » width= »677″ height= »310″ style= »margin: 1.25rem auto; padding: 0px; font-style: inherit; font-variant: inherit; font-weight: inherit; font-stretch: inherit; font-size: inherit; line-height: inherit; font-family: inherit; vertical-align: bottom; height: auto; display: block; »>

Gennevilliers garde sa tradition de très forte attractivité économique avec le Port et ses 8000 emplois et ses 36 000 autres emplois dans de grandes zones d’activité diversifiées. Des grands comptes, des PME, cette diversité est une richesse et une orientation que je défends à la métropole du grand Paris. C’est pour nous un enjeu de conserver et développer les activités productives et économiques dans notre ville. C’est un enjeu aussi pour l’avenir de la métropole.

En termes de sécurité quels sont les moyens mis en œuvre par vos services ?

Nous n’échappons pas dans quelques endroits de Gennevilliers aux regroupements d’individus qui perturbent beaucoup la vie des riverains, bruit, drogue, alcool, voitures, etc… Selon chaque situation, les réponses à cette situation difficile sont recherchées : dialogue, aménagements urbains, rondes de police. Mais les problèmes se déplacent et les gens peuvent être exaspérés. Nous privilégions la prévention, l’éducatif et quand cela est nécessaire le travail avec la police nationale.

Hôtel de Ville Gennevilliershttp://i1.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/Hôtel-de-Ville-Gennevilliers.jpg?resize=768%2C576 768w, http://i1.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/Hôtel-de-Ville-Gennevilliers.jpg?resize=1024%2C768 1024w, http://i1.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/Hôtel-de-Ville-Gennevilliers.jpg?resize=678%2C509 678w, http://i1.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/Hôtel-de-Ville-Gennevilliers.jpg?resize=326%2C245 326w, http://i1.wp.com/www.forum-gv.com/wp-content/uploads/2016/05/Hôtel-de-Ville-Gennevilliers.jpg?resize=80%2C60 80w » sizes= »(max-width: 300px) 100vw, 300px » width= »300″ height= »225″ style= »margin: 0.3125rem 1.25rem 1.25rem 0px; padding: 0px; font-style: inherit; font-variant: inherit; font-weight: inherit; font-stretch: inherit; font-size: inherit; line-height: inherit; font-family: inherit; vertical-align: bottom; height: auto; display: inline; float: left; »>Citoyenneté, environnement et cadre de vie que réalisez-vous et quels sont vos projets à moyens et longs termes ?

Nous recherchons en permanence l’implication des citoyens, directement dans les décisions  et instances municipales, indirectement en favorisant l’émergence de « contrepouvoirs » associatifs ou ponctuellement sur des projets. Respecter les personnes, c’est assurément créer les conditions de l’écoute, de la confrontation de points de vue, de la participation aux décisions. C’est aussi investir dans la qualité du cadre de vie. Le développement de l’agriculture urbaine dans notre ville est un projet à la fois environnemental mais aussi « du vivre ensemble » en créant des jardins partagés dans chaque quartier, en développant les relations intergénérationnelles. Avec le développement de l’agriculture urbaine, nous voulons inventer un nouvel art de vivre populaire.

Si vous deviez qualifier votre ville d’une part et votre mission de maire d’autre part en trois mots, quels seraient-ils ?

Gennevilliers : belle, rebelle et généreuse.

Mission : absorbante, épanouissante, exigeante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *