Gennevilliers

Intolérable agression contre une jeune gennevilloise

Lundi 18 avril 2016, une jeune fille habitante de Gennevilliers a été violemment agressée par trois autres jeunes filles de notre ville sur le quai du Tramway au prétexte que celle-ci portait une robe. L’agression est grave, car la victime a perdu conscience sur le moment à cause des coups portés. Elle a repris conscience à l’hôpital et a 4 jours d’ITT. Cela aurait pu être plus grave encore sans l’intervention de passants qui ont mis fin à l’agression. Je les remercie de leur action citoyenne.

Nous l’affirmons avec force : rien ne peut justifier une telle violence.

Si aucune motivation, autre que le désaccord avec la tenue vestimentaire, n’a été proférée, nous tenons à réaffirmer qu’aucun motif ne peut limiter la liberté individuelle et collective des femmes à se vêtir comme elles le souhaitent. Nous n’accepterons aucune tentative d’imposer un modèle quel qu’il soit à qui que ce soit. Aucune pression « morale » ou « physique » ne sera tolérée dans notre ville à l’encontre de la liberté des femmes.

Une plainte a été déposée et les agresseuses identifiées. Nous souhaitons que la justice punisse sévèrement de tels agissements inacceptables.

Pour notre part, nous réaffirmons notre volonté de construire une ville où il fait bon vivre dans notre diversité et dans nos points communs. Notre détermination est totale de continuer à promouvoir une politique féministe attentive à la place des femmes dans l’espace public, à l’égalité homme/femme, aux libertés individuelles et collectives.

Patrice Leclerc, Maire

Sofia Manseri, Conseillère municipale
Déléguée à la lutte contre les discriminations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *