Gennevilliers

Non aux baisses des crédits d’Etat aux associations

Ce mardi 15 décembre, j’ai réuni les associations de Gennevilliers qui touchaient des subvention de l’Etat au titre de la politique de la ville.
En juin, j’avais alerté sur la baisse de 17% des crédits de politique de la Ville.
Nous avions organisé une conférence de presse avec les associations pour dénoncer cette situation.
Le député, au lieu de défendre la ville et les associations accusait alors le maire « de manque d’honnêteté » sur ce sujet. … Vous jugerez aujourd’hui qui était honnête dans ses propos! (j’ai envie de dire malheureusement pour les associations et Gennevilliers).

Nous avons obtenu une réunion avec Madame la Secrétaire d’Etat à la politique de la Ville Myriam El Khomri , le 9 juillet 2015. Il nous avait été promis, de remonter l’enveloppe attribuée sur Gennevilliers, (preuve qu’elle était en baisse) faire appel au crédit de « droit commun » et revoir les critères d’attribution de cette enveloppe pour l’an prochain.
Notre réunion ce soir, 6 mois plus tard, montre que rien n’a été fait. L’enveloppe globale n’a pas été augmentée, le « droit commun » n’a rien apporté. Le peu qui a été redistribué aux associations l’a été en diminuant la part de la Ville….
6 mois plus tard cela a des conséquences sur l’emploi, nous faisons le recensement précis, mais au moins 5 emplois ont été supprimés ou sont en danger à cause de ces baisses de subvention de l’Etat.
Nous avons donc décidé de réécrire au Ministre de la Ville (qui a changé) pour demander un rendez-vous afin de rappeler les engagements pris, montrer les conséquences néfastes et obtenir une réelle modification de la situation.
Un dossier à suivre sur lequel nous ne lacherons pas.

relire les courriers sur ce sujet: http://www.patrice-leclerc.org/component/search/?searchword=khomri&searchphrase=all&Itemid=267

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *