Gennevilliers

Débat public sur la politique du logement à Gennevilliers le 13 octobre

4Je suis souvent interpellé sur la question du logement. Je comprends l’impatience de familles qui attendent d’être bien logées. Ce n’est ni un luxe, ni un cadeau, c’est un droit. Ce droit est remis en cause tous les jours par l’insuffisance de construction dans notre région et plus encore dans notre département.

Nous faisons tout à Gennevilliers pour répondre à ce droit, ainsi qu’à celui d’un parcours résidentiel diversifié avec 50% de logements sociaux, 50% de logement en accession. Le Conseil départemental refuse de nous subventionner dans cet effort et l’aide de l’Etat est insuffisante. Le manque de logement dans le département aggrave la pression des demandeurs de logement sur notre ville, favorise la hausse des prix dans le privé et la spéculation immobilière.

Le droit au logement est donc un enjeu de lutte, de mobilisation des élus et de la population pour le faire respecter. Nous devons exiger de garder la maitrise de notre OPH. L’Etat doit assumer ses responsabilités en obligeant à construire du logement social là où il n’y en a pas assez, en supprimant les dispositions de la « loi Boutin » instaurant des plafonds et organisant donc la paupérisation du parc HLM.
Une grande politique du logement reste à développer pour répondre aux besoins des femmes et des hommes de notre Métropole.

Et puisque nous avons tout à gagner au débat public, à faire le pari de l’intelligence collective plutot qu’à la division entre gennevilloises et gennevillois, osons le débat, osons la rencontre ! Je vous invite à deux réunions:

– une réunion publique gennevilloise le mardi 13 octobre à 19h au gymnase Langevin (rue de la Couture d’Auxerre) à Gennevilliers pour débattre de notre politique du logement à Gennevilliers, des critères d’attribution. C’est un engagement du programme lors des élections municipales. C’est un engagement que nous tenons.

– une conférence le mardi 20 octobre à 18h30, salle du conseil municipal, sur le thème « le logement social, cas social ou enjeu public? »  avec Marie-Noële Lienemann, sénatrice socialiste de Paris, Brigitte Ravel, président de la CNL 92, Stéphane Peu, président de Plaine Commune Havitat, José Moury, animateur du collectif logement des élus communistes et républicains, Patrice leclerc Maire de Gennevilliers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *