Gennevilliers

Réponse de la Municipalité de Gennevilliers à la FCPE sur les inscriptions dans les activités périscolaires

Monsieur le Président,

Lors de notre dernière rencontre, vous m’avez fait part de l’inquiétude des parents sur les nouvelles modalités d’inscription aux prestations municipales. Certains ont exprimé une charge financière supplémentaire, d’autres une organisation du temps compliquée. 

Suite à nos échanges, nous avons examiné les possibilités de modification qui permettraient aux parents d’élèves de s’organiser dans de meilleures conditions, sans remettre en cause les deux raisons qui nous ont fait changer cette organisation : répondre à la demande des parents d’élever le niveau de professionnalisation des équipes éducatives et de faire cesser le gâchis alimentaire et financier.

 

Le précédent système ne permettait pas de prévoir précisément le nombre de personnel d’encadrement pour les enfants. Or, nous devons assurer non seulement la sécurité des enfants mais également la cohérence, le sérieux des projets pédagogiques et des activités mises en place. Cela représente des équipes désormais stables.

La période d’inscription prévue initialement pour un mois et demi est rapportée à un mois.

Pour le mois de septembre, rien ne change comparé à l’an dernier. Chaque famille s’inscrit et confirme ou non le jour même la présence de son enfant à la cantine, au centre de loisirs, à l’étude, à l’accueil maternel. 

Pour le mois d’octobre, l’inscription se fait au mois, via un forfait de 2 ou 4 jours par semaine (sauf pour le mercredi). 

A partir du mois de novembre et pour les mois suivants, nous avons entendu les remarques des familles et nous avons adapté notre nouveau dispositif : nous passons à l’inscription au mois via un forfait de 2 ou 3 ou 4 jours par semaine (sauf pour le mercredi). Pour les vacances scolaires, le forfait sera sur la base de 2 ou 3 ou 4 ou 5 jours. Une journée sera prise en charge par la municipalité par mois pour chaque enfant pour la restauration et pour le centre de loisirs, ce qui rend le coût du forfait moins cher qu’à l’unité.
Toute fréquentation sera facturée.

Trois types de dérogations sur des situations récurrentes et/ou justifiées seront examinés, sur justificatif :
– pour les parents travaillant en horaires décalés d’une semaine sur l’autre ou dans la même semaine (sur justificatif de l’employeur).
– reprise ou perte d’un emploi.
– garde alternée dans les familles séparées.

L’objectif des nouvelles modalités d’inscription ainsi modifiées est d’améliorer la qualité du service rendu à la population et d’optimiser les différents temps de prise en charge des enfants, en corrigeant la situation actuelle qui se caractérise par des gaspillages et des dysfonctionnements d’organisation. Aujourd’hui, 200 repas, jetés en moyenne par jour, sont facturés à la Ville par le SYREC, le syndicat chargé des repas fournis à la commune dans tous les restaurants scolaires. Dans le même temps, les services éducatifs en charge de l’encadrement des enfants sur le temps du repas font appel à des animateurs qui se retrouvent en sureffectif quand les enfants prévus sont absents.

Espérant avoir répondu à vos différentes attentes,

Je vous prie de croire, Monsieur, en l’assurance de mes salutations distinguées.

Patrice LECLERC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *