Gennevilliers

L’université populaire des Hauts-de-Seine a 10 ans. Le programme


Liberté, égalité, fraternité…


Notre société est en crise. À quoi le reconnaître ? À ce que les repères qui nous orientaient, les certitudes d’autrefois rendent inaptes à comprendre les changements qui bouleversent le monde.

 

Quand la liberté devient le droit de faire ce qu’on veut, elle permet d’opprimer.
Quand la fraternité exclut ceux qui paraissent étrangers, elle nourrit la haine.
Quand l’égalité est proclamée sans tenir compte des situations concrètes, elle renforce les hiérarchies.
Faut-il en conclure que la devise républicaine n’est qu’une tromperie ?

Quand les principes universels peuvent masquer l’exclusion, il est tentant de l’imaginer. Nous croyons au contraire qu’ils fixent encore un but pour notre présent, en vue de construire concrètement le monde commun dont nous avons besoin, dans nos différences.

C’est pour cela que nous mettons des points de suspension : pour inviter à nous interroger, en mettant en cause nos pseudo-évidences.

L’Université Populaire est là pour partager questions, doutes et expériences de tous ceux qui la fréquentent, sans préalables, sans préjugés.


Elle est ouverte à tous et à chacun.

La diversité des cours, les conférences sur ce thème Liberté, égalité, fraternité, la journée de rencontre et de fête le 11 octobre seront, je l’espère, l’occasion pour vous de contribuer à ces échanges.

Gérard Bras,
Président de l’UP 92.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *