Actualités générales

Un courrier au citoyen d’honneur de Gennevilliers: Marwan Bargouthi

palestine 3Cher camarade,

Après une petite interruption, je reprends mon parrainage en vous faisant parvenir ce courrier amical et vous donner quelques nouvelles de France.

Ces dernières semaines ont été marquées par des élections municipales, à l’issue desquelles j’ai été élu maire de Gennevilliers. Tout comme, Jacques Bourgoin, mon prédécesseur, nous poursuivrons le travail engagé avec les Palestiniens, notre partenariat avec El Bireh et notre combat pour la libération de la Palestine et la paix dans cette région du monde.

 

C’est avec une grande joie que nous avons accueilli la nouvelle campagne internationale en faveur de votre libération. Lors d’une conférence de presse organisée à l’Assemblée nationale à Paris, à laquelle nous avons participé, votre épouse Fadwa Barghouthi a présenté avec force et conviction cette campagne internationale. Nous espérons que l’opinion publique française saura être réactive aux appels du comité de soutien, pour obtenir gain de cause pour tous les prisonniers palestiniens détenus dans les geôles israéliennes. 

Comme l’a rappelé Fadwa, la libération des prisonniers doit se faire avant les négociations et ne serait être l’aboutissement des négociations. Car à travers son refus de libérer les prisonniers, Israël prouve son caractère répressif et sécuritaire. Fadwa a insisté sur ces mots très justes : c’est la paix qui apporte la sécurité et non le contraire.

Aussi avons-nous décidé à Gennevilliers de faire appel à toutes les communes qui ont fait de vous leur citoyen d’honneur, pour relayer cette campagne auprès des villes de notre région Ile de France. Pour nous, il est clair qu’une mobilisation à l’échelle politique est une forme de pression nécessaire et indispensable sur le chemin de la négociation et de la paix. Nos efforts dans ce sens seront, je l’espère, accompagnés du soutien des populations locales, sensibilisées à la cause palestinienne par nos initiatives récurrentes. Ainsi, nous organiserons prochainement une soirée en faveur de l’économie équitable en Palestine pour mettre en valeur le travail des agriculteurs palestiniens et renforcer la coopération entre des associations françaises et des coopératives palestiniennes.

Enfin, je me rendrai au mois de mai en Palestine avec l’AJPF (Association pour le Jumelage entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises) et une cinquantaine de maires français, pour rendre hommage à notre ami Fernand Tuil, fervent défenseur de la cause palestinienne. 

Comme promis, je m’engage à vous écrire très régulièrement, en vous souhaitant de préserver votre courage, votre ténacité et l’espoir qui vous anime, pour le peuple palestinien et pour la Palestine.

Patrice Leclerc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *