Gennevilliers

Pas de pause, pas de répit pour la défense des dossiers Gennevillois.

uniondesgennevillois2

A peine installé dans mes nouvelles fonctions de maire de Gennevilliers, je suis parti à l’assaut des ministères, dossiers Gennevillois sous le bras.

En effet, trois jours à peine après l’élection, accompagné de Jacques Bourgoin,  j’ai rencontré le cabinet du Ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, pour demander l’autorisation d’expérimenter le projet innovant d’activités péri-scolaire pour la rentrée de septembre 2014.

Une semaine plus tard, j’ai participé à une rencontre avec Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique qui accompagne la mise en place du projet de Métropole,  pour réaffirmer que « ce qui se fait à Gennevilliers doit être décidé par les Gennevillois » et que les élus de Gennevilliers défendront leur capacité à mettre en place le programme pour lequel ils ont été élus.

 

Puis sans perdre de temps,  sitôt les nouveaux ministres nommés après le remaniement gouvernemental, j’ai  interpellé le nouveau le Ministère de l’Education, histoire que le dossier des activités périscolaire figure en bonne position sur le bureau de Benoît Hamon, successeur de Vincent Peillon.

A la suite d’une sollicitation d’une entreprise gennevilloise en difficulté, Excico, basée rue Alexandre à Gennevilliers, j’ai obtenu Mercredi 9 avril, un rendez-vous avec les salariés et dirigeants de l’entreprise auprès du  Ministère de l’Industrie et du Redressement productif . Cette PME qui fabrique des équipements à base de Lasers UV de très forte énergie, destinés au marché des producteurs de composants semi-conducteurs et de cellules photovoltaïques est menacée de liquidation judiciaire. Nous avons obtenu auprès du Tribunal un délai permettant l’examen de nouvelles offres de reprises. Un dossier dont j’ai reparlé en direct le lendemain avec Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif et avec le PDG de Thalès lors de la venue du Premier Ministre, Manuel Valls, ce jeudi 10 avril à Gennevilliers.

Enfin toutes les opportunités étant bonnes à saisir pour défendre les intérêts de Gennevilliers,  j’ai pris rendez-vous avec Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de la ville présente également aux côtés de Manuel Valls, pour défendre le classement ANRU du quartier des Agnettes. 

En 3 semaines, j’ai ainsi rencontré 5 ministres. J’ai beaucoup appris de la pugnacité de Jacques Brunhes, Jacques Bourgoin et Roland Muzeau à défendre les dossiers gennevillois.  Cette ténacité se perpétue avec la nouvelle municipalité qui dans la foulée des élections ne fait pas de pause.

Avec la nouvelle équipe municipale nous entendons, à notre tour, être à la fois être sur les dossiers et sur le terrain à l’écoute des habitants.

Ainsi je poursuis mes permanences une fois par semaine devant une école maternelle de la ville.  Courant avril et mai, je présenterai les élus de chaque quartier à la population après une visite dans les rues. Enfin chaque mois, la nouvelle équipe effectuera un porte-à-porte, pour aller discuter avec les habitants qui ne déplacent pas dans les initiatives publiques.

Nous avons pris des engagements lors des élections et nous mettons tout en œuvre pour les respecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *