Gennevilliers

Intervention sur les orientations budgétaires de la Ville de Gennevilliers

 

 

Gennevilliers  le 16 décembre 2013 – Débat d’orientation 2014

intervention de Patrice Leclerc pour le groupe CARPG au Conseil  municipal 18 décembre 2013

Ce débat d’orientation budgétaire est important puisqu’il fixe les grands thèmes et  moyens de la vie municipale tant au plan  financier pour le service public que des grands investissements.

Ces propositions résultent des échanges et du travail élaborés avec les concitoyens sur des projets qui visent à améliorer la vie quotidienne et l’épanouissement des gennevillois  dans des domaines comme l’éducation, la culture et le sport. Ces propositions seront tenus, c’est ce qui fait la différence entre les belles promesses sans lendemain et le bilan de l’équipe municipale : tous les engagement de 2008 ont été tenus. C’est l’originalité d’une équipe qui refuse le dogme de la baisse des dépenses publiques et de l’austérité,  qui organise l’action avec la population pour aller chercher les subventions nécessaires au développement de la ville. Bonne gestion, grandes ambitions pour notre ville, et actions pour faire respecter Gennevilliers, les gennevilloises et les gennevillois  sont au cœur de ces orientations.

Cette démarche est d’autant plus nécessaire dans un contexte de crise économique qui frappe durement les familles, la jeunesse et les retraités. Si notre ville ne peut pas tout, elle doit faire tout ce qu’elle peut pour protéger, construire, résister et développer la ville pour tous et avec tous. C’est ce que proposons de continuer avec le budget 2014.

Nous serons fermes sur une idée : ce qui se fait à Gennevilliers, doit être décidé par les gennevillois. Ni la droite au Conseil général, ni les technocrates de la future métropole n’imposeront à Gennevilliers leurs politiques ségrégatives et « austéritaires », un néologisme qui associe deux mots (maux) : austérité et autoritaire !

Nous réaffirmons notre volonté : continuer à construire une ville moderne et populaire au cœur du grand Paris. Un Gennevilliers fier de son développement qui bénéficie à toute la population dans sa diversité.

Le groupe communiste et citoyen se félicite que l’on réaffirme dans ces orientations budgétaires  notre politique de solidarité envers les gennevillois avec des prestations de qualité accessibles à tous dans les domaines de la culture, du social, du sport, de la santé. L’agrandissement du conservatoire Edgard-Varèse pour accueillir plus d’enfants, les moyens mis dans l’éducation et l’épanouissement des enfants prouvent que nous mettons en adéquation nos paroles et nos actes. Notre originalité de gestions apparaît aussi, quand partout ailleurs les dispensaires ou cms ferment et que nous en avons deux neufs sur notre ville.

Nous sommes une ville qui appellent à la lutte pour que toutes les villes du département construisent du logement social, pour que l’Etat prenne ses responsabilités pour construire les 1 millions de logements sociaux dans le pays.  Nous sommes une équipe qui prend ses responsabilités avec son plan de construction annuel de logement, dans un flux de 50 % de logements sociaux de qualité et 50% de logement en accession diversifiée à la propriété. Combien de villes en Ile-de-France construisent des éco quartiers avec 50 % de logements sociaux ? Cherchez la réponse et vous verrez pourquoi à Gennevilliers la lutte pour le droit au logement n’est pas une parole en l’air, mais aussi pourquoi les problèmes persistent dans notre département, dans le pays et malheureusement par voie de conséquence dans notre ville !

Notre politique de construction de logements sociaux et en accession sociale et diverse s’accompagne de la réalisation d’équipements tels que crèches, écoles, gymnase et  équipements sociaux éducatifs.

Le principe du développement durable sera concrètement appliqué à ces investissements. Nous répondons ainsi aux besoins de la population et marquons bien notre volonté d’améliorer l’environnement de proximité.

Et nous voulons le faire dans le cadre du service public. J’en profite pour remercier les agents du service public communal qui mettent en œuvre notre politique au service de la population.

Nous continuerons en 2014 de faire valoir notre bon droit sur le financement dû aux collectivités locales et à nous opposer aux prélèvements et réductions des moyens financiers pour notre ville.

Alors que l’augmentation de la  TVA, les baisses de subventions constituent une injustice pour les foyers, nous réaffirmons notre engagement à ne pas augmenter les impôts locaux.

Oui, nous avons besoin, de toute urgence d’une réforme de la fiscalité locale, d’une révolution fiscale comme nous le réclamons depuis 30 ans dans chaque projet de loi de finances.

Le document présenté démontre l’ampleur du travail accompli par l’équipe municipale avec tous les projets réalisés dans ce mandat.

La bonne gestion de la ville a permis de financer en moyenne, depuis le début du mandat près de  50 millions d’euros d’investissement en travaux, tout en se désendettant. Autant dire que l’équipe municipale a su préserver et même créer les meilleures conditions du développement de la ville et son avenir.

Nos engagements sont une nouvelle fois respectés. Les élus de notre groupe approuvent les orientations 2014 qui répondent aux besoins de la population, de toute la population. Elles correspondent à notre objectif de rassembler dans leur diversité sur un objectif commun : développer avec ambition, une ville moderne et populaire, une ville humaine, une ville avec et pour toutes et tous.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *