Gennevilliers

Courrier à Vincent Peillon, Ministre au sujet des Auxilliaires de vie pour les enfants handicapés

Monsieur le Ministre,

Vous avez annoncé pour la rentrée 2013/2014 la création de 1.500 postes d’assistants de vie scolaire pour l’ensemble du territoire national.

Si nous nous réjouissons de cette nouvelle, nous souhaitons attirer votre attention sur la situation de notre ville. Selon les estimations des services municipaux, 30 enfants en situation de handicap n’ont pu être scolarisés cette année contrairement à ce que permet la loi pour l’égalité des droits et des chances du 11 février 2005; il manque environ 5 auxiliaires de vie scolaire sur notre secteur pour répondre aux besoins des familles (actuellement 28 AVS interviennent à Gennevilliers).

Cette situation risque d’être aggravée à la rentrée après l’annonce par le Conseil général des Hauts-de-Seine de mettre fin au versement de subventions de deux associations pour le recrutement des AVS. Plus de 80 postes sont ainsi menacés dans le département plongeant ainsi dans le désarroi et l’incertitude des familles, leurs enfants mais également les auxiliaires

Nous souhaitons également attirer votre attention sur le statut précaire de ces auxiliaires de vie, indispensables pour faciliter l’intégration des élèves porteurs de handicap en leur permettant notamment d’accéder aux apprentissages à leur rythme au sein de leur établissement scolaire. Aussi nous soutenons la revendication pour une véritable reconnaissance du rôle de ces auxiliaires et de leur travail par la création d’emploi statutaire au sein de l’Education nationale.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de nos respectueuses salutations.

Jacques Bourgoin et Patrice Leclerc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *