Gennevilliers

Les initiatives du collectif de Gennevilliers contre l’austérité

– mercredi 22 mai à 20h à la bourse du travail : réunion publique contre l’ANI avec Gérard Filoche*, retraité de l’Inspection du  travail, syndicaliste (ouverture 19h30/salle disponible dès 18h)

jeudi 30 mai 20h15 au cinéma Jean Vigo: projection du film de Mordillat « le grand retournement » suivi d’un débat avec Henri Sterdyniak**, économiste (signataire du manifeste « Economistes atterrés »).

« Le Grand Retournement de Gérard Mordillat d’après le texte de Frédéric Lordon

soirée-débat organisée par le Comité unitaire gennevillois contre l’austérité

avec la participation de Henri Sterdyniak co-animateur des Economistes atterrés »

 

Nous appellerons à manifester le dimanche 9 juin lors de la »Marche des femmes contre l’austérité » et  le 15 juin (manifestation en défense de la santé appelée par la CGT et les comités de défense des hôpitaux)

NOTE:

*Gérard Filoche, retraité, ancien inspecteur du travail, , syndicaliste CGT, membre du bureau national du PS connu pour ses prises de position critiques publiques  contre les politiques d’austérité notamment

** Henri Sterdyniak est directeur du département Economie de la mondialisation de l’OFCE (observatoire français des conjonctures économiques), co-fondateur des « Economistes atterrés ». A leur initiative un « conseil citoyen des finaces publiques » réagit par communiqué aux avis du Haut Conseil (voir pièce jointe

 

Comité unitaire contre l’austérité

soutenu par :Les Alternatifs, Alternative Citoyenne, ATMF, ATTAC, CGT territoriaux Gennevilliers, CFDT-Interco92 section Gennevilliers,

Convergences et Alternative, FASE, Front de Gauche, FSU, G.A, G.U., Gennevilliers Pour Tous,  MJCF, NPA,  PCF,  PG, Pour une Gauche Fière de ses Couleurs, SNUIPP Gennevilliers

Orientations du comité unitaire contre l’austérité (rappel)

« Il y a accord pour mettre en place sur Gennevilliers:

– un comité unitaire contre l’austérité

– un comité ouvert à tous et toutes (individus comme organisations)

– un comité qui se fixe pour objectifs :

de contrebalancer la propagande officielle (« il faut payer la dette, on a trop dépensé…, il faut donc se serrer la ceinture » …)

d’informer la population (par tracts, débats publics…)

et ainsi de participer à la mobilisation contre l’austérité en défense des revendications et des mesures d’urgences sur lesquelles nous pouvons agir ensemble pour le bien public.

 

Un comité unitaire pour informer et mobiliser .

Nous voulons à la fois:

–  apporter des analyses sur la situation (sur l’origine et la réalité de la crise, de la dette, sur les choix faits par les gouvernants, les réponses qu’on peut leur opposer…) en bénéficiant de l’apport d’économistes, de syndicalistes…

–  éclairer les conséquences concrètes des décisions gouvernementales et des financiers  quant à l’endettement des villes et aux conséquences subies par leur habitants, quant aux postes supprimés (écoles, poste…) quant au démantèlement de services publics (hôpitaux comme Beaujon par exemple)…

– mettre en évidence les enjeux de société  qui sont en cause (de la justification sous couvert d’économies de mesures d’austérité… à la remise en cause d’acquis sociaux voire du système social dans son ensemble )

– participer à la mobilisation aux côtés des associations, syndicats, partis, en lien avec les autres collectifs qui se forment dans de nombreuses villes

Nous serons particulièrement attentifs au respect de la parole de chacun dans le cadre du libre débat d’idées, au respect  des décisions prises au consensus, comme les participants au comité retraite l’an dernier ont pu le vérifier. C’est selon nous une façon de faire vivre cette structure à son niveau afin qu’elle soit utile à la mobilisation de tous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *