Gennevilliers

Gennevilliers, le 22 mai, foyer Brenu adoma: l’habitat indigne, ça suffit !

 

Face aux conditions d’hébergements humainement inacceptables des résidents du foyer « Brenu », la ville de Gennevilliers a entamée depuis plusieurs mois des discussions avec Adoma (le propriétaire), et la Préfecture des Hauts-de-Seine afin de reloger à Gennevilliers tous les résidents de ce foyer dans un habitat digne du XXIème pour permettre la démolition.

De nombreuses alertes ont été faites auprès d’Adoma et un rapport d’hygiène qui fait état de l’insalubrité de locaux, de leurs manques d’entretiens et de chambres exigües (7 m2) ne correspondant pas aux normes d’habitabilité d’aujourd’hui, leur à également été transmis.

Malgré ces alertes répétées et les nombreuses propositions de la ville de Gennevilliers formulées lors de réunions communes ou par courriers, Adoma n’a toujours pas répondu positivement, uniquement pour des questions de stratégies financières.

Cette situation ne peut plus durer et la ville considère comme les résidents, que ceux qui ont participé au développement du pays et de la ville doivent pouvoir disposer de conditions d’habitats conformes à la dignité humaine.

C’est pourquoi Jacques Bourgoin, Maire de Gennevilliers, organise une conférence de presse devant le foyer Brenu le mercredi 22 mai à 11 heures pour informer de la situation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *