Gennevilliers

Réponse à un ponte qui attaque le CMS de Gennevilliers

J’ai découvert début mai, un article sur le blog du professeur Guy Vallancien, qui déclare que la ville de Gennevilliers aurait rénover son CMS pour un but électoral. J’ai trouvé cet article étonnant, voir violent dans sa démonstration contre l’intervention publique en matière de santé.  vous pouvez le lire ici:

http://sante2020.blog.lemonde.fr/2013/05/03/centres-de-sante-ou-promotion-des-maires/

J’ai transmis cet article au Docteur Alain Tyrode qui fait la réponse suivante:

Monsieur le Professeur vous êtes bon apôtre…Je vous fais cette lettre que vous lirez peut être…

Laissez moi donc  vous féliciter pour votre brûlot du 03 mai 2013 « Centres de santé ou promotion des Maires ».

Cette « analyse » mélange allègrement vérités, interprétations et mensonges rendant le message incompréhensible et pour tout dire  franchement calomniatrice à l’égard des Elus territoriaux qui seraient à vous lire incompétents ,uniquement préoccupés par leur réélection en un mot  méprisables.

A Gennevilliers depuis le front populaire fin des années trente, deux Centres de Santé ont été ouverts à la population. car  ne vous en  déplaise monsieur le Professeur on mourrait en fin de semaine à Gennevilliers. !!

Les élus de l’époque déjà « électoralistes » décidèrent de salarier des Médecins en centre de Santé car les Médecins libéraux hésitaient à venir s’installer à Gennevilliers .

Ces centres de santé ont vieilli et n’étaient donc plus conformes ni aux normes de sécurité sanitaire ni aux normes de sécurité électrique, ni accessibles aux handicapés.

Il fallait donc fermer ou reconstruire. J’ai bien compris qu’il eu fallu fermer ces centres gabegiques gavés de fonctionnaires « créateurs d’emplois » (pas un emploi créé depuis 6 mois d’ouverture) mais  au risque de ne pas suivre vos préconisations Monsieur l’apologiste du monde libéral ce ne fut pas leur choix !

.Professeur hospitalier d’urologie vous devriez savoir aussi que la  « gestionnite » ambiante a entrainé l’hôpital public dans une spirale infernale que de nombreux professeurs hospitaliers  certes moins experts que vous dénoncent et condamnent aujourd’hui. Béat admirateur du secteur privé, pas un mot concernant ses dérives ,pas un mot concernant la disparition du secteur 1 en spécialité, mais vous vous autorisez par contre  à théoriser sur la médecine de premier recours et  la gestion des collectivités territoriales.

Vous n’ignorez bien sûr pas les délais nécessaires pour faire reconstruire voire pour créer un Centre de santé. Apprenez donc cher confrère si par extraordinaire  vous l’ignorez qu’il faut pour cela au moins deux mandatures pour ce faire et que votre accusation d’électoralisme à la petite semaine relève soit de l’ignorance soit de la manipulation intellectuelle. Peut être au lieu d’accuser les politiques d’incompétence en organisation de la santé vous faudrait il apprendre la difficulté  et le dévouement dont doivent faire preuve  les Maires et leurs équipes pour gérer une ville de banlieue avec la multitude de difficultés qui assaille leur population.

Votre charge malvenue quand aux Elus gestionnaires a des relents de poujadisme et pourrait en pré- électoral rappeler le slogan nauséabond  porté par l’extrême droite de « tous pourris tous incompétents » rappelant de bien mauvais souvenirs. Voilà un discours qui incitera le citoyen à retrouver le chemin des bureaux de vote vous devriez aussi vous spécialiser en instruction civique car vous avez manifestement du temps libre.

Que connaissez vous de la réalité des confrères et des consoeurs exerçant en banlieue,que connaissez vous de la réalité démographique et de la désertification en cours ,des problèmes d’accès aux soins en secteur 1. ?

Pas un mot des surcouts induits par le tiers payant pas un vœu du soutien financier qu’il faudrait apporter à ces structures que les populations de nos villes et campagnes plébiscitent.

Pas un mot sur les politiques de santé nationales, la pénurie organisée en médecins généralistes, la multitude de rapports stériles  qui n’ont été suivis de rien (vous fûtes vous-même un des acteurs de ces « milieux autorisés qui s’autorisent eux même » comme disait Coluche),pas un mot sur le fait que les jeunes refusent de s’installer ,vivant de remplacement au delà de 40 ans !Toute cette imprévoyance depuis des décennies incombe aux seuls élus territoriaux pressés par leur population de trouver des solutions certainement.

Y a Qu’à faut qu’on ,« les arguments les plus grossiers font mouche » je vous le confirme et vous savez ce que pontifier veut dire, nous assurons contrairement à vos dire à Gennevilliers la permanence des soins depuis le centre de santé aux cotés et pas en opposition avec les confrères et consoeurs libéraux, nous appartenons au Groupement de coordination sanitaire de télémédecine « Région sans film » et télétransmettons depuis 8 ans en rétinographie. !!!

Des contacts étroits avec la Médecine de ville sont établis de longue date qui devraient aboutir à la création d’une Maison médicale de santé libérale dans les années à venir  avec le soutien bien sûr électoraliste de la Municipalité….Sans commentaires

L’exercice de la première ligne en solo est condamnée et les vitupérations d’un urologue hospitalier dogmatique et malveillant n’y changeront rien Vos écrits excessifs comme vos idées semblent s’embrumer avec le temps qui passe. Il fut un temps ou un rapport Vallancien semblait plus objectif, plus argumenté, moins partisan et pour tout dire plus intelligent  moins vieillots.

Dans quel monde vivez vous ? Que connaissez vous de la réalité du quotidien des populations que nous servons .Encore merci pour la leçon et ne vous présentez pas aux élections le statut financier de l’Elu territorial ne répondrait pas à vos vœux et il faudrait pour cela plus de citoyenneté et plus de courage qu’il n’en faut pour s’exprimer douillettement installé devant son ordinateur depuis une banlieue certainement  populaire

 

Agréez Monsieur l’expression de mon profond désaccord

Dr A Tyrode Médecin Directeur Gennevilliers  à 35 heures et quelques

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *