Gennevilliers

Gennevilliers: Des réunions d’appartement bien utiles

En un mois, j’ai participé à 6 rencontres d’appartement qui ont réuni 56 gennevilloises et gennevillois, de tous âges et catégorie sociales, vivant dans les différents quartiers de notre ville.

C’est, pour moi, une expérience extrêmement intéressante, car ce sont des occasions de discussions approfondies, où l’on peut se parler tranquillement à partir des préoccupations des uns ou des autres. Le principe est simple : une personne invite entre 5 et 10 gennevillois que je ne connais pas, autour d’une pizza en soirée, un café en après midi pour discuter sur leur opinion sur la politique municipale, leur perception des évolutions de la ville, leur avis sur ce qu’il faut améliorer, changer, sauvegarder….

Il s’agit pour moi d’une étape importante pour approfondir ma connaissance et perception de la diversité des préoccupations des gennevillois. Tout le monde n’a pas la même perception de la même réalité, les mêmes priorités, les mêmes modes de vie et donc appropriation de la ville. Partout on me parle du problème des parkings, du souhait d’avoir plus de commerces en proximité,… Tres souvent on marque un accord avec ma préoccupation de développer encore plus notre ville comme un espace innovant d’émancipation et d’éducation des enfants. Les échanges sur les moyens d’y arriver sont très riches.

Jusqu’ici, toutes les personnes rencontrées me parlent d’une ville qui a beaucoup évolué en bien. Fiers d’y habiter, soucieux de préserver une qualité de la vie, de la ville populaire qui se modernise avec des espaces verts des logements de qualités, des actions culturelles importantes. Un jeune m’a dit « en gros, ici c’est bien ! ». Cette satisfaction exprimée n’empêche pas l’expression d’exigences, d’améliorations nouvelles en terme de « réussite des enfants », de soutien à la jeunesse pour trouver un emploi ou un stage, d’amélioration encore sur l’accessibilité de la ville (handicap), … Des débats contradictoire se développent sur fait-on pas ou trop d’assistanat, sur le soutien aux familles les plus en difficultés, sur l’accessibilité des élus, l’originalité de notre gestion progressiste,

Bref, ces rencontres d’appartement sont des beaux moments de politique au sens le plus noble, car fait par les gens eux-mêmes, avec des échanges francs et sincères, décontractés même quand nous ne sommes pas tous d’accord. Ces réunions sont importantes pour moi dans cette phase d’écoute de la diversité de notre ville, d’approfondissement de ma connaissance d’une réalité complexe.

7 autres rencontres sont programmées dans les prochaines semaines.  Si vous voulez m’aider à rencontrer des personnes que je ne connais pas, vous pouvez aussi organiser des rencontres chez vous  avec entre 5 et 10 personnes (soirée pizza, après midi autour d’un café,…). Faites moi des propositions par mail (leclerc.patrice2(at)wanadoo.fr)

 

merci de votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *