Commerce équitable

Un appel pour devenir sociétaire de la coopérative Andines

Mesdames, Messieurs, cher(e)s ami(e)s,

Après 25 ans de travail, il est aujourd’hui  impensable tant pour nos partenaires producteurs que l’équipe de salariés coopérateurs, les associés et l’ensemble des amis d’Andines, qu’en 2013 Andines continue à refuser des commandes publiques ou privées par manque de trésorerie.

Depuis 25 ans, nous n’avons pu obtenir aucun prêt bancaire et de ce fait nous subissons le problème de la sous-capitalisation de l’entreprise alors que notre engagement est de prépayer les producteurs qui nous fournissent les produits.

Comme vous le verrez dans notre Projet de développement ci-joint, notre principal problème  est en effet toujours le même, financier.  Nos filières d’approvisionnement sont bien en place et et notre  clientèle fidèle et diversifiée, qui ne demandent qu’à se développer, mais les ruptures de produits ( café, sucre, noix de cajou, artisanat, produits français, etc), dûes au manque chronique de trésorerie nous met en grave danger : impossibilité de commander et de pré-payer les produits, ruptures, perte de chiffre d’affaire, déficit,… c’est le cercle vicieux.

Face à cette situation et à la « grande timidité »  des banques de soutenir notre activité – c’est le cas de très nombreuses petites et moyennes entreprises en France, nous avons pu maintenir cette activité et son éthique pendant 25 ans grâce au soutien de nombreux citoyens et de l’association Les Amis d’Andines et nous les en remercions vivement. Ces prêts et dons nous ont permis cette année d’acheter des produits alimentaires et d’augmenter notre chiffre d’affaires de façon  significative, en passant de 614 k€ à fin juin 2011 à près de 745  k€ à fin juin 2012 (+ 20%). Mais cette augmentation du CA n’a pas permis de mener en parallèle l’apurement de nos dettes et le pré-financement des nouvelles commandes à nos partenaires fournisseurs; de nombreuses filières n’ont pu être relancées, alors que la demande quotidienne de nos clients pour ces produits existe bel et bien.

Le soutien citoyen étant précieux, et nécessaire, sur tous les plans, mais insuffisant, nous avons mis en place une nouvelle stratégie de développement :

1/ Sur le plan juridique, Andines est maintenant sous statut de « Coop loi 47 » et non plus de SCOP (qui limitait les apports extérieurs puisque les salariés devaient avoir plus de 51% du capital). Les principes coopératifs (une personne  = une voix) et solidaires restent les mêmes.

2/ Nous pouvons maintenant  rechercher de nouveaux associés pour augmenter le capital social de l’entreprise et ensuite pouvoir obtenir des prêts à moyen terme.

Le besoin global est de 200 000 €. Si nous arrivons à une augmentation de capital de 100 000 €, nous pourrons probablement trouver des prêts bancaires ou en compte courant à la même hauteur, et ainsi remettre Andines sur un nouveau chemin de développement.

Nous faisons donc faire appel directement à de nouveaux associés-coopérateurs, car nous avons la conviction que seul un redémarrage global et en même temps de nos principales filières, lié au renforcement de l’équipe de salariés par une puis 2 personnes, permettra de pérenniser l’entreprise.

L’association Les Amis d’Andines continuent bien sûr parallèlement à recevoir des dons (qui  permettent de financer toute l’activité non commerciale (information et  sensibilisation), des prêts, mêmes modestes, qui nous aident à  pré-financer l’achat des produits. Le dernier outil utilisé est l’avance sur achat de la part de nos clients sur une prévision d’une année.

Merci si vous pouvez  relayer cet Appel dans vos réseaux et vers vos amis.

Si vous désirez et pouvez participer ainsi au développement d’Andines, vous pouvez nous contacter en nous écrivant quelle somme vous seriez prêt à mettre au capital d’Andines.

L’objet de ce Dossier « PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA COOPERATIVE ANDINES DECEMBRE 2012 – Appel  à de nouveaux  sociétaires pour pérenniser les activités de la coopérative » est de vous apporter tous les éléments qui vous permettront de comprendre la situation actuelle et les perspectives de notre ENTREPRISE. Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à notre demande et de toutes les remarques et réponses que vous voudrez bien nous apporter.

Nous restons à votre entière disposition, y compris pour se rencontrer.

Cordialement,

Véronique Lacomme, Gérante

Mohamed Khelifati, Responsable de l’entrepôt,

Michel Besson, Coordinateur des filières d’approvisionnement.

Avec le soutien de l’Association Les Amis d’Andines

 

 

* Dans une société de plus en plus inéquitable, la recherche du respect des humains et de la nature dans le monde économique actuel, globalisé, ne peut être qu’une démarche, avec des objectifs à atteindre au maximum des possibilités et dans des pratiques totalement transparentes, qui nourrissent une éducation populaire en tant qu’outil principal de la transformation sociale. Andines est co-fondatrice de l’Association MINGA (www.minga.net ), applique sa Charte d’objectifs et d’engagements et soumet ses pratiques à son Système d’analyse des filières (www.analysedesfiliere.net ).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *