Gennevilliers

Voeu au conseil municipal de Gennevilliers pour des ouvertures de classe

Vœu pour une ouverture de classe afin de permettre la scolarisation en toute petite section des enfants en liste d’attente dans les écoles publiques de Gennevilliers.

Le Conseil municipal dans des vœux en date du 30 juin 2010 et du 14 décembre 2011 dénonçait les mesures prises par l’ancien Ministère de l’Education dans son document d’orientation touchant particulièrement le service public de l’éducation avec la réduction de plus en plus importante du nombre de postes d’enseignants, la suppression des RASED, la « mise en extinction »  des psychologues scolaires et l’augmentation du nombre d’enfants par classe, du primaire au secondaire.

Ces mesures renforcées, pour la casse du service public de l’éducation dans le cadre du budget 2012, arrêtées par l’ancien gouvernement, touchaient particulièrement la scolarisation des enfants dès leur deuxième année.

Ces perspectives pour les écoles de Gennevilliers et les enfants de notre ville allaient à l’encontre d’un projet ambitieux pour un véritable service public de l’éducation offrant à tous les mêmes conditions dans l’accès à la formation et au savoir.

A Gennevilliers, dans l’ensemble des secteurs scolaires, la scolarisation des enfants dès deux ans est une condition incontournable de leur réussite et de leur épanouissement, de lutte contre l’échec scolaire et les inégalités sociales.

C’est pour cette raison que la ville poursuit ses efforts de construction de locaux scolaires et dispose de deux classes libres à Louise Michel et à Kergomard pour pouvoir accueillir des enfants qui sont en liste d’attente.

Or, à ce jour 55 enfants nés en 2010 sont en liste d’attente pour accéder à une école maternelle et cela malgré l’obtention d’une ouverture de classe à l’école maternelle Anatole France et à l’école Kergomard, sur intervention de la municipalité, dès le début de l’année 2012.

Compte tenu des dispositifs envisagés par l’actuel Ministère de l’éducation Nationale pour la rentrée 2012-2013, et notamment par la prise en compte des difficultés sociales et scolaires,

 

Le Conseil Municipal,

Demande que les moyens nécessaires au fonctionnement d’un véritable service public de l’enseignement soient mis en place pour que, dès le plus jeune âge, soient créées pour tous les conditions d’un véritable accès à la formation et au savoir.

Demande que tous les enfants en liste d’attente qui auront deux ans à la rentrée scolaire 2012-2013 puissent être scolarisés en maternelle,

Demande une ouverture de classe en maternelle pour la rentrée 2012-2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *