Gennevilliers

10 juin: une déclaration de Roland Muzeau, député de Gennevilliers, Colombes, Villeneuve.

Mesdames, Messieurs,

Chers amis,

Nous venons de vivre une élection législative qui bouleverse la vie politique en même temps qu’elle renforce le bipartisme dans notre pays.

Nous venons de vivre les effets collatéraux du présidentialisme qui est ressorti de l’inversion du calendrier électoral voulue par Lionel Jospin.

La personnalisation de la vie politique a pris le pas sur les contenus et c’est particulièrement grave.

Alors que le Front de gauche a réussi une réelle percée il y a un mois, nous voyons tous ses députés sortants progresser et pourtant un certain nombre d’entre eux sont devancés par leur concurrent socialiste et leurs alliés.

–          A Gennevilliers, je progresse en voix et, avec 51,32%, en pourcentage de 2%.

–          A Villeneuve, je progresse de 4,4% et également en voix.

–          A Colombes, je progresse de 2,74% et aussi en voix.

 

Tous ces progrès ont eu lieu malgré la présence de 18 candidats sur la circonscription.

Ces résultats remarquables dans nos 3 villes n’ont malheureusement pas suffi. Le candidat du Président nous devance.

Vous connaissez combien j’ai mis toutes mes forces à représenter votre voix dans l’hémicycle. Ce combat que nous avons partagé avec enthousiasme et émotion, je le continuerai à la place du militant communiste que je suis et resterai, en tant que militant du Front de gauche dont je souhaite le développement.

Je place plus haut que tout, les valeurs de justice sociale et de lutte contre les discriminations. Je sais que le Front de gauche affaibli à l’Assemblée, ce sont vos revendications qui en souffriront :

–          Le SMIC à 1700 €

–          L’interdiction des licenciements boursiers

–          La contestation de cette Europe du fric insolent

–          …

Demain sera difficile pour nos concitoyennes et concitoyens. Je vous assure de toute ma fidélité.

En cet instant, je tiens à remercier tous mes électeurs et tous mes amis et camarades qui se sont tant dévoués et dont je mesure la peine.

Je souhaite que nationalement se réalise un rassemblement pour battre la droite et l’extrême droite dimanche prochain.

Enfin, je remercie ma famille, mon épouse et mes enfants, qui ont tous ces derniers mois subi mon emploi du temps. Pour la patience et le soutien qu’ils m’ont apportés.

A vous tous merci de tout mon cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *