Gennevilliers

La droite dégueulasse en campagne contre Roland Muzeau

butaye.gifJ’ai trouvé aujourd’hui un tract d’un candidat d’un candidat de droite aux élections législatives. Rien d’anormal jusque là, c’est la démocratie.

Cet inconnu à Gennevilliers, Denis Butaye et sa suppléante Karin Nironi, se présent sous l’étiquette « divers droite ». Il faut savoir tout de même que derrière le masque il y a un ancien conseiller municipal UMP de Colombes. La droite cherche à ratisser large. Trop large peut-être. Elle s’apprête à nous refaire une campagne dégueulasse, faisant appel à la peur, la haine de l’autre, l’individualisme, pour draguer l’électorat Front national.

Ainsi en 6 pages, le divers droite décrit des villes de Colombes, Gennevilliers, Villeneuve où à coté un documentaire sur les favelas brésiliens apparaîtrait comme la description de bourgade de campagne… Clientélisme, drogue, pauvreté, communautarisme, saleté, trafic, racket, squat, ghetto… forment les mots clés d’un 6 pages des plus abjecte !

L’apprentis candidat divers extrême droite n’hésite pas à se contredire en proposant d’un coté de « resserrer la ceinture de l’Etat », c’est-à-dire en vrai, moins de services publics, moins d’agents dans les écoles, l’hôpital, de fonctionnaires de police… et de l’autre la création « des patrouilles de vigiles armés, spécialisées, affectées aux Quartiers, pilotées par les organismes de logements sociaux en relation avec la Police Municipale et Nationale. »

Des patrouilles et vigiles privés, cela ne marche nul part et c’est dangereux pour tous ! Sauf pour ceux qui font leur fonds de commerce de la peur, de la haine, de la violence !

D’un coté il veut resserrer la ceinture de l’Etat, et de l’autre il se plaint des transports en commun saturés et invivables. Mais alors comment finance-t-il les améliorations souhaitées ?

La législative est partie avant même les résultats de la présidentielle. La droite, devançant sa défaite présidentielle chercherait-elle à se refaire sur la législative. « Si la gauche gagne, jamais elle n’aura détenu autant de pouvoirs » déclare le sieur Butaye.

L’UMP semble jouer plusieurs cartes sur notre circonscription : un divers droite, Butaye, une candidate UMP Nora Djellab, elle aussi de Colombes, et un candidat gennevillois du Front indépendant des banlieues, qui s’était présenté en son temps sur une liste municipale RPR… En voilà du beau monde pour rassembler le maximum de voix à droite contre la candidature du député sortant Roland Muzeau. En tout cas, cela ne laisse pas présager d’une campagne électorale dénouée de coups bas.

L’enjeu, pour notre circonscription, après avoir contribué à battre la droite, et l’extrême droite aux présidentielles, sera de nous assurer, par la réélection de Roland Muzeau, de députés convaincus qu’il ne suffit pas de changer les hommes ou les femmes pour changer la vie. Il faut changer de politique. Il faut des hommes et des femmes qui ont ce courage de s’attaquer à la loi de l’argent, aux banquiers et affairistes. Comme le dite Jean-Luc Mélenchon, l’ennemi, ce n’est pas votre voisin, ce n’est pas l’immigré, c’est le banquier !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *