La lettre et bulletin

Communiqué de France Palestine sur le meurtrier de Toulouse

Injustifiable

http://www.france-palestine.org/Injustifiable

Le tueur de trois soldats, d’origine arabe ou antillaise, puis de trois enfants et d’un pro­fesseur juifs à Tou­louse a été très rapi­dement identifié.

Il se récla­merait, selon le ministre de l’Intérieur, d’Al-Qaïda et pré­ten­drait avoir voulu, par ces assas­sinats, châtier l’engagement des troupes fran­çaises en Afgha­nistan et venger, en tuant des Juifs, la mort d’enfants palestiniens.

C’est une abomination.

Il n’y a aucune justification possible à ces agissements. Aucun argument.

La justice passe par le droit, et, s’agissant de conflits entre États et peuples, par l’application du droit international.

Seuls des ennemis de la paix et, au-​​delà, de l’humanité elle-​​même, peuvent pré­tendre y contribuer en ajoutant de la mort à la mort et en mêlant la folie à l’antisémitisme le plus ignoble.

L’ Ass

ociation France Palestine Soli­darité renou­velle ce jour les termes de son com­mu­niqué publié le lundi 19 mars. Nous condamnons avec force ces actes bar­bares et assurons toutes les familles des vic­times de notre plus totale solidarité.

Nous appelons à refuser tous les amal­games, toutes les stig­ma­ti­sa­tions. Le racisme sous toutes ses formes, l’antisémitisme et l’islamophobie sont des poisons dan­gereux qui doivent être combat

tus.

Nous appelons nos adhé­rents, nos sym­pa­thi­sants et tous ceux qui veulent agir pour une paix juste et durable entre Israé­liens et Pales­ti­niens à faire preuve du plus grand sang froid : le racisme, l’antisémitisme, l’islamophobie ne pas­seront pas !

La situation au Proche-​​Orient ou en Afgha­nistan, qui sert de pré­texte à ces folies meur­trières, suppose tout autre chose que ces barbaries.

Pour le Proche-​​Orient elle impose urgemment un règlement poli­tique juste, fondé sur la stricte base du droit international.

Tout – abso­lument tout – ce qui défait ou qui s’éloigne de ce droit est injus­ti­fiable et condamnable.

Le Bureau national de l’AFPS.

PS : Voir aussi communiqué du 19 mars  : http://www.france-palestine.org/L-AFPS-condamne-avec-force-la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *