Actualités générales

Peuple kurde en danger !

Un communiqué de l’ANECR
Depuis des mois et plus particulièrement ces dernières semaines, ces tout derniers jours encore, le gouvernement turc ne cesse d’accroître la répressionet contre les populations kurdes et contre les progressistes turcs qui les soutiennent. Sous couvert de lutter contre le terrorisme, ce sont des dizaines d’élus locaux et de parlementaires qui sont arrêtés, mis en prison sans jugement ou déchus de leur mandat.

Le gouvernement de Recep Erdogan n’accepte pas le verdict des urnes des récentes élections législatives au cours desquelles notamment le Parti pour la paix et la démocratie (BDP) a fait élire 36 députés. Ce week-end, la police turque a encore organisé une rafle contre des élus de ce parti. Ce sont plus de 25 maires de petites et grandes villes, hommes et femmes, qui croupissent en prison. De même, cas quasi unique dans le monde, près de 100 journalistes sont enfermés dans les geôles turques pour délit d’opinion. Tous sont accusés de « soutenir le terrorisme kurde ».

Les autorités turques ne connaissent pas de limite dans leur action de répression anti-kurdes puisqu’elles n’ont pas hésité à tuer, dans un raid aérien, 34 civils à la frontière turco-irakienne, le 28 décembre dernier.

Il est grand temps que cessent ces violations quotidiennes des droits humains dans ce grand pays qui frappe aux portes de l’Union européenne. Il est grand temps aussi que le gouvernement français cesse de soutenir ces exactions d’un autre temps, quand il ne prête pas lui-même main forte au gouvernement d’Ankara en faisant arrêter, sur le territoire français, des militants de la cause kurde.

L’Association des élus communistes et républicains va multiplier les actions de solidarité en direction des élus progressistes turcs, pour faire respecter les droits du peuple kurde. Elle enverra ainsi prochainement une délégation d’élus locaux et de parlementaires nationaux et européens en Turquie dans cet esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *