Gennevilliers

Gennevilliers lutte conte l’habitat indigne et les marchands de sommeil

Madame, Monsieur,

Depuis juillet 2003, date à laquelle nous avions obtenu, de haute lutte avec vous et les Gennevillois, la signature par l’Etat du « Protocole de coopération pour la lutte contre l’habitat indigne à Gennevilliers », bien du chemin a été parcouru.

 

Reconnue site pilote, notre ville a toujours considéré que les actions conduites en matière de construction de logements sociaux et de logements diversifiés pour les Gennevillois, étaient indissociables de celles menées avec pugnacité contre l’habitat indigne.

Se battre contre l’attitude des marchands de sommeil, redonner toute leur dignité à ceux qui ont à subir leurs exactions, restent pour nous une priorité. Le bilan que nous présentons chaque année en est la preuve.

 

C’est pourquoi, lundi 7 novembre nous vous invitons à nous accompagner au Tribunal de Grande Instance de Nanterre car nous avons décidé, dans le cadre de la procédure initiée par le Ministère Public à l’encontre d’un de ces propriétaires qui ne respecte pas la loi, de nous porter partie civile afin d’obtenir réparation du préjudice matériel et moral que Gennevilliers a subi du fait des agissements de ce propriétaire.

 

Il est important de montrer par une présence nombreuse, des Associations et des Gennevillois à cette audience, que c’est toute notre ville qui est concernée.

 

Nous ne doutons pas d’obtenir justice et que par la condamnation au pénal de ce marchand de sommeil, ce jugement serve d’exemple aux propriétaires indélicats.

 

Nous vous donnons donc rendez-vous lundi 7 novembre à 12 heures 45, sur le parvis de la Mairie, pour un départ collectif en car.

 

En l’attente et comptant sur votre présence,

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

 

Jacques BOURGOIN

Maire de Gennevilliers

Conseiller général des Hauts-de-Seine

Martine MONSEL

Maire-Adjointe

Au Logement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *