Gennevilliers

Quand la droite gennevilloise parle de race, ça me rappelle des heures noires de notre histoire

Dans la tribune libre de Genneviliers magazine du mois d’octobre, Alain Cheïk, conseiller municipal, signe la tribune du groupe de l’UMP, intitulée « La France, terre d’asile, terre fragile ». En général, si j’ai un désaccord politique total avec les idée de l’UMP,  je respecte les personnes et en particulier Alain Cheîk, qui est au demeurant très courtois.

Mais je ne peux laisser passer des propos, meme s’ils sont de l’ordre des maladresses. Il est des écarts de langage, des maladresses qui, si on les laisse passer conduisent des millions de personnes dans les chambres à gaz.

Aussi, je ne peux accepter, je ne peux que condamner les propos de la tribune de l’UMP qui expliquent « que les français ne sont pas xénophobes, mais…. « pour rajouter, je cite « Depuis des siècles, les étrangers, toutes races confondues, ont su s’intégrer partout où il étaient accueillis ».

Monsieur le conseiller municipal de droite, il n’y a pas de races humaines. Au XXe siècle, c’est à partir de cette notion que les nazis ont inventé les Aryens contre les autres, l’extermination des juifs, etc…

J’attends, Monsieur le conseiller municipal, que vous reconnaissiez avoir commis une erreur, une grave erreur en revenant sur vos propos dans la prochaine tribune de Gennevilliers magazine. Je parle d’erreur car j’ose croire que vous ne mesuriez pas le sens et les conséquences de votre phrase au moment où vous l’avez écrite.

Je vous invite à participer aux cours de l’université populaire des Hauts-de-Seine qui auront lieu les samedi 3, 17 décembre, 7, 14, 21 janvier de 10h à 12h à la MDC sur le thème « Existe-t-il des races biologiques dans l’espèce humaine? de Christiane Silliau avec comme découpage de thème par séance:

1/ Race et sang avant le 18e siècle

2/ Les races définies au 18e siècle par Linné, Buffon et Blumenbach

3/ Le racisme biologique au 19e siècle et au début du 20e siècle ; le mythe aryen

4/ Apports de la génétique humaine à la tentative de définition biologique des races humaines

5/ D’où viennent les hommes ? Apport des données scientifiques contemporaines

 

Je vous invite aussi aux secondes Rencontres d’Histoire critique les 25-26 novembre 2011 sur le thème : « Être d’ici et d’ailleurs » à l’espace des grésillons (voir programme sur site de l’UP92 http://universite-populaire92.org/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *