Actualités générales

Hauts-de-Seine Sénatoriales : le maire PS de Fontenay renonce

Frédéric Choulet | Publié dans l’édition 92 du Parisien le 11.07.2011, 16h37
Il a finalement jeté l’éponge. A la veille du bureau national du PS qui devait statuer sur son sort, Pascal Buchet, maire de Fontenay-aux-Roses et premier secrétaire fédéral du PS, a annoncé ce lundi qu’il renonçait à se présenter aux élections sénatoriales de septembre prochain. Sa candidature comme tête de liste de l’union de la gauche dans les Hauts-de-Seine pour les sénatoriales était de plus en plus critiquée dans son propre camp.

Sa condamnation le 27 juin dernier par le tribunal de Nanterre pour harcèlement moral, après le suicide de la directrice de communication de sa ville le 4 juillet 2007, rendait sa situation de plus en plus intenable.

Au fil des jours, les voix réclamant son retrait de la course au Sénat se faisaient de plus en plus nombreuses et insistantes, au sein même du PS départemental comme chez les alliés de gauche du PS, les communistes et Europe-Ecologie-Les Verts. Ce week-end encore, deux élus des Hauts-de-Seine, le député communiste Roland Muzeau et le conseiller général de Gennevilliers, Patrice Leclerc (Parti de gauche européenne), demandaient dans un communiqué au maire de Fontenay «de prendre la seule décision raisonnable après sa condamnation: ne pas être candidat», précisant : «Il serait inconvenant, inconcevable, inadmissible que les élus de gauche du département donnent quitus, banalisent par leur vote, le fait qu’un élu puisse être condamné pour des actes aussi importants… Battre la droite dans les Hauts-de-Seine suppose de prendre ses responsabilité».

Pascal Buchet a visiblement entendu le message. «Désigné démocratiquement par les militants socialistes en décembre mais agissant comme il l’a toujours fait, en responsable politique soucieux de l’intérêt général du parti socialiste et de la gauche, je décide de ne plus être candidat aux élections sénatoriales», précise-t-il dans un communiqué rédigé ce lundi. Le maire de Fontenay, qui se déclare innocent des faits qui lui sont reprochés, a par ailleurs fait appel du jugement du 27 juin. Reste à savoir qui sera désigné pour le remplacer comme tête de liste PS, les deux candidats suivants sur la liste, en position éligible, étant une communiste et un Vert-Europe-Ecologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *