Gennevilliers

Visite à Gennevilliers de Monsieur Maurice Leroy, Ministre de la Ville

communiqué de presse
Monsieur Jacques Bourgoin, Maire de Gennevilliers, se félicite de la visite de Monsieur Maurice Leroy, Ministre de la ville, à Gennevilliers, pour sa première visite ministérielle de terrain.

Gennevilliers est une ville populaire, dans laquelle, comme ailleurs, la précarité augmente. Le chômage est repassé en deux ans de 10 à 15% et est moitié plus élevé que la moyenne départementale.

Pour autant, selon Jacques Bourgoin « Ce qui est en cause, ce n’est pas tant ce que l’on appelle « la politique de la ville », politique de rattrapage, de réparation, de dynamisme innovant, que les politiques de droit commun mises en œuvre par les gouvernements : ce ne sont pas les banlieues qui font la crise de la société, elles en souffrent en réalité plus que les autres. »

C’est pourquoi, Monsieur Jacques Bourgoin posera trois questions à Monsieur le Ministre :

celle de la formation des jeunes et de leur accès à l’emploi, mise en cause, en partie, avec la baisse de 35 % en quatre ans des crédits du Fond Social Européen (FSE) fléchés par la Préfecture de Région pour l’insertion économique

celle de l’avenir de l’innovation sociale et citoyenne de la vie associative fragilisée par la baisse de 30% prévue au budget 2011 des Contrats Urbain de Cohésion sociale

celle de l’avenir de la tranquillité et de la sécurité des Gennevillois quand les manques d’effectifs dans les commissariats sont importants: une brigade territoriale de sécurité pour Asnières, Colombes et Gennevilliers sera composée de seize fonctionnaires, tandis qu’il en manque trente au seul commissariat de Gennevilliers


Contrat territorial ambitieux

Enfin, au moment où s’ouvre le débat sur la partie dense de la métropole parisienne se pose la question de la cohésion nationale qui, selon Jacques Bourgoin doit s’attaquer, en premier lieu, à la ségrégation urbaine : « Tous les ponts-levis doivent s’abaisser et les salariés doivent pouvoir habiter à Neuilly comme à Gennevilliers. ».

La ville de Gennevilliers, territoire en plein développement et déterminant dans l’avenir de l’agglomération Ile-de-France, portera l’ambition d’une ville durable pour tous dans la mise en place de Contrat Territorial discuté aujourd’hui avec Monsieur le Préfet, concomitamment au débat sur le réseau de transport circulaire. Débat pour lequel la Ville est unanime pour la réalisation de deux stations : Une aux Agnettes (Ligne 13) et une deuxième aux Grésillons (RER C).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *