Gennevilliers

Gennevilliers : Vœu de soutien à la campagne de libération de Salah Hamouri

Vœu de soutien à la campagne de libération du seul prisonnier politique français dans le monde, Salah Hamouri voté à l’unanimité au Conseil Municipal du 24 mars 2010.

En dépit d’un fort mouvement d’opinion et d’interventions multiples auprès des autorités concernées, en France comme en Israël, le jeune franco-palestinien de 25 ans Salah Hamouri est toujours en prison malgré son innocence.

Au terme de 3 années de prison durant lesquelles son procès a vu l’annulation de plus de 20 audiences faute du moindre témoin se présentant à la barre du tribunal militaire chargé de le juger, il a été placé devant un choix impossible « plaider coupable » sous peine de se voir infliger une peine de prison supérieure à 7 ans de prison.

Il lui est reproché d’avoir eu le malheur d’être passé 3 mois avant son arrestation devant le domicile de Yossef Ovadia, chef du parti Shas, connu pour ses positions extrêmes. Ce fait banal, joint à l’accusation non fondée de son appartenance au Front Populaire de Libération de la Palestine, ont conduit le tribunal militaire israélien installé en territoire occupé palestinien à considérer que Salah Hamouri avait « l’intention » d’attenter à la vie de cette personne.

Alors qu’aucune preuve concrète n’a pu être présentée, notre compatriote bien qu’innocent a été condamné à 7 ans de prison pour « délit d’intention ».

Malgré toutes les démarches effectuées et les assurances prodiguées, Salah Hamouri est toujours en prison. Le 13 mars 2010 était la sinistre date de ses 5 ans d’emprisonnement.

Le 28 juillet 2009 le tribunal militaire installé dans la prison de Gilboa a opposé une fin de non recevoir à sa libération en dépit du fait qu’il ait accompli les 2/3 de sa peine conformément au droit israélien.

Le 13 mars dernier Salah Hamouri a fait 5 ans de prison, 5 ans de prison pour rien, 5 ans de prison pour des raisons politiques uniquement.

Le conseil municipal de Gennevilliers réuni aujourd’hui :

- demande au Président de la République Française et au Ministre des Affaires étrangères d’intervenir fermement afin d’obtenir la libération de notre jeune compatriote.
- demande que les parents de Salah Hamouri, franco-palestiniens, soient reçus à l’Elysée comme l’ont été toutes les familles dont l’une ou l’une des leurs étaient dans des situations difficiles à l’étranger.
- apporte tout son soutien à la famille de Salah Hamouri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *