Commerce équitable

Gennevilliers, compte rendu de l’AG de l’AMAP du 13 mars 2010

Assemblée Générale – Association Consomm’acteurs

Compte rendu 13/03/2010

Une trentaine de personnes présentes dont les deux agriculteurs des deux groupes amaps.

En introduction de l’assemblée générale, Angélique Dupont, secrétaire, présente les membres du Conseil d’administration et rappelle les objectifs de l’association Consomm’acteurs  : « COMMERCE EQUITABLE, DEVELOPPEMENT DURABLE, INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE  sont les principes qui ont conduit à la création de l’association Consomm’acteurs en 2006. A plusieurs, nous avons souhaité engager des actions concrètes, dans notre ville, autour du commerce équitable et du développement durable. Nous n’avons pas la prétention de révolutionner la mondialisation des échanges mais nous pensons que proposer des solutions alternatives peut inciter les citoyens à réfléchir à leurs actes d’achat et à la société dans laquelle ils veulent vivre. Cela répond à nos exigences de qualité de vie, notre vision de la société : celle du respect des personnes et de leur travail, celle du droit de bien vivre dans un environnement de qualité, respectueux de l’avenir, en adéquation avec des valeurs de justice sociale, de paix, de solidarité.
Et nous constatons que nous sommes de plus en plus nombreux à partager ces préoccupations ».

De cette réflexion sont nées l’amap, la coopération avec Artisans du monde et Andines, coopératives de commerce équitable et des initiatives diverses (débats, ventes ponctuelles etc).

Notre action la plus visible et celle qui fonctionne le mieux dans la durée : c’est la mise en place et l’animation des groupes amaps. Nous avons des choses à améliorer pour le fonctionnement permanent des groupes mais globalement on peut dire que cela marche bien. Le taux de renouvellement au sein des groupes n’est pas très important et régulièrement nous recevons des appels ou des mails de personnes qui souhaitent rejoindre l’un des groupes. Généralement sur la base d’une agriculture de proximité et d’un rapport qualité prix qui semble juste aux consommateurs  compris vis-à-vis des agriculteurs.

Rapport d’activités en 2009 :

Vente ponctuelle : Nous avons organisé une vente de pommes de terre avec Ludovic Sanglier. Un jour de semaine. Objectif permettre aux habitants de la ville qui ne sont pas adhérents de l’amap de pouvoir acheter un produit de qualité et  à un juste prix pour l’agriculteur. Cela permet également d’engager une discussion sur la question de la rémunération des agriculteurs mais aussi des consommateurs et sur le bussiness de la grande distribution. 800 kilos ont été vendus. A peu près la même chose que l’an dernier. Un regret : qu’il n’y ait pas plus de membre de l’association qui participent à cette vente.

Visibilité sur la ville : Nous avons participé au forum des associations qu’organise la municipalité chaque année à la rentrée, en septembre. Nous avons été présents avec un stand, partagé avec Artisans du monde, sur le marché aux produits naturels organisé en mai par l’office de tourisme de Gennevilliers.  Nous avons été présents  à la fête de l’environnement au mois de juin au parc des Sévines ; la coopérative de commerce équitable Andines, partageait notre stand. Et nous avons prêté une petite  exposition sur les différents types d’agriculture et présentation de la démarche des amaps au banquet des retraités, organisé cet automne par la municipalité de Gennevilliers.

Le site internet. Il existe enfin. Nous devons régler des petits détails techniques : son transfert sur un serveur avant de pouvoir le faire vivre. Appel aux bonnes volontés. S’il y a des personnes que la communication de l’association peut intéresser, n’hésitez pas à nous rejoindre au sein du CA.

Coopération avec Andines et Artisans du monde : Avec Andines : nous avons mis en relation la coopérative et un épicier du village qui accueille désormais un petit rayonnage avec des produits commerce équitable. Nous devons poursuivre cette démarche auprès d’autres commerçants de la ville. Par ailleurs nous avons accompagné la demande d’Andines, auprès de la ville. La coopérative a besoin d’un nouveau local pour son activité (Andines occupe actuellement un local à l’Ile-Saint-Denis).  L’idée est lancée de l’ouverture d’une boutique associative à Gennevilliers. A réfléchir.

Coopération avec Artisans du monde : Plusieurs bénévoles d’Artisans du monde sont membres de l’amap de Gennevilliers.  ADM vient deux fois par mois pour vendre des produits équitables mais aussi et surtout sensibiliser la population sur le commerce équitable. ADM a participé à une journée débat à Gennevilliers. ADM est engagé dans la campagne de « L’éthique sur l’étiquette » : http://www.ethique-sur-etiquette.org/.

Nous devons relancer les soirées rencontres/débats notamment sur le commerce équitable.

Rencontres interamaps : L’ancien président de l’association, Luc avait initié une rencontre entre plusieurs amaps dans la boucle nord. Eric, président par intérim, a repris le flambeau et il est allé récemment à une réunion avec plusieurs groupes amap du nord des Hauts-de-Seine. Cette réunion à l’initiative de l’amap de Courbevoie (qui partage le même agriculteur Serge Pingrenon) visait à mieux connaître le fonctionnement des uns et des autres et de faire connaître les initiatives organisées.  De cette réunion est ressortie l’idée de l’organisation d’une journée inter-amap à Courbevoie le 3 avril prochain.

Coopération avec l’association le Cœur sur la main ouverte : Cette association est animée en France par un jeune Gennevillois « Tedy Blow ». Avec sa mère, malienne, ils aident la  pouponnière de Magnanbougou qui accueille des petits orphelins qui manquent de tout ce qui vous paraît matériellement ordinaire. Les bénévoles de l’association « Le Cœur sur la Main Ouverte »ont conscience que ces petits représentent l’avenir du Mali, et ont pris l’engagement de les aider à grandir avec plus de confort et de décence. Nous avons organisé deux collectes de livres, vêtements, ordinateurs, jeux avec cette association, ainsi qu’une soirée de débat en présence de l’association Défi

Rapport financier 2009.

Nathalie  présente le détail des dépenses recette de l’association. L’association possède 1 156,51 euros sur son compte.

Cette présentation a permis d’aborder la question de la cotisation. Chaque année, une poignée de personnes (celles qui ne restent qu’une saison) refuse de prendre leur adhésion à l’association. Nous rappelons à cette occasion que nous sommes engagés dans une démarche équitable, solidaire. Notre adhésion à l’association ne se solde pas seulement par la prise de l’adhésion. Aussi, nous refuserons à ces personnes la reprise d’un contrat pour les années à venir.

Le rapport d’activité et le rapport financiers sont adoptés à l’unanimité des présents.

Perspectives 2010 :

Proposition de poursuivre les activités déjà engagées en 2009.

Proposition relancer les moments de réflexions : débats, projection de films etc.

Autre idée : la mise en place d’une bibliothèque vidéothèque sur toutes les questions tournant autour de la consommation, de l’agriculteur, du développement durable, amap etc…

Proposition de mettre en place un groupe de travail sur l’historique de la création de l’association.

Régulièrement est évoquée la question de l’accès de l’amap aux plus démunis : partenariat avec les services sociaux de la ville, les associations comme le secours catholique, secours populaire, croix rouge (il y a déjà eu plusieurs contacts de pris mais jamais abouti). Proposition de poursuivre ce travail.

Proposition de travailler sur la communication interne et externe de l’association.

Candidature pour le conseil d’administration

Départ de Luc, Eric et Michèle .

Nouvelle candidature : Martine . Réjane .

Autres membres : Eric t, Alain , Nathalie , Bérénice. Emmanuelle, Hélène Catherine, Patrice , Grégory , Marix , Isabelle, Cédric. Elise, Angélique.

Chaque groupe amap a ensuite pris un temps pour discuter de son fonctionnement.

Groupe sud : 65 adhérents. Le groupe est assez stable. Ludovic souhaite rester aux alentours de 50 paniers pour préserver la convivialité du groupe.
Important de rappeler à chacun qu’il doit tenir une permanence. Encore trop de personnes n’en n’ont pas tenu.  Un petit rappel à faire sur l’attitude à adopter avec les balances. Trop de personnes s’accaparent le « contenant »  et empêchent de fait aux autres de préparer leur panier.  Relancer le bullethym. Rappel des objectifs. Sortie à la ferme le 20 juin.

Prochaine saison du 7 mai au 22 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *