Presse sp

La Mairie de Paris va donner le nom de Ben Gourion à une esplanade sur les bords de Seine

J’ai reçu ce texte de l’ATMF:

La Mairie de Paris va donner le nom de Ben Gourion à une esplanade sur les bords de Seine, face au musée du Quai Branly, et l’inaugurer en présence de Shimon Peres le 13 avril prochain !
Plus Israël colonise, massacre, emprisonne, vole les lieux saints musulmans, et jette les Palestiniens à la rue, plus nos
dirigeants politiques leur lèchent les bottes.


Inaugurer une esplanade Ben Gourion dans le centre de Paris : quelle honte !

Ce chef d’Etat israélien, qui disait en 1948 à propos
des Palestiniens : « Nous devons tout faire pour nous assurer qu’ils ne
reviennent jamais… Les vieux mourront et les jeunes oublieront. »

En mai 1948, il n’hésitait pas à annoncer : « Nous
devrions nous préparer à lancer l’offensive. Notre but est d’écraser le
Liban, la Transjordanie Jordanie) et la Syrie. Le point faible c’est le
Liban, car le régime musulman y est artificiel et il nous sera facile
de le miner. Nous y établirons un Etat chrétien, puis nous écraserons
la Légion Arabe, nous éiminerons la Transjordanie (Jordanie) ; la Syrie
tombera entre nos mains. Nous bombardons alors et avancerons pour
prendre Port-Saïd, Alexandrie et le Sinaï. »

Cet homme que la Mairie de Paris veut honorer, était
dénué de sens moral au point de déclarer : « Si je savais qu’il est
possible de sauver tous les enfants d’Allemagne en les emmenant en
Angleterre, et seulement la moitié en les transférant sur la terre
d’Israel, je choisirais la dernière solution parce que, devant nous, il
n’y a pas que le nombre de ces enfants mais le devenir historique du
peuple d’Israel. »

Jusqu’où la collaboration avec l’occupant peut-elle aller, Monsieur Delanoé ?

Question que vous pouvez lui poser en lui écrivant à : bertrand.delanoe@paris.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *