Gennevilliers

Ligne 13: lettre ouverte au président du STIF et au Président de la RATP

metro.jpgMonsieur le Président,

 

J’ai participé ce mardi 19 janvier à la réunion de concertation, à la Mairie de Gennevilliers, sur la « désaturation » de la ligne 13 par le prolongement de la ligne 14.

 

Comme la majeure partie des participants, je n’ai pas été convaincu par les arguments des représentants du STIF et de la RATP.

 

Pire, je pense que la solution qui nous est proposée par le STIF et la RATP ne prend pas en compte des données nouvelles, et peut donc tromper le jugement des usagers dans le cadre de la consultation.

 

Je me permets donc de vous interpeller publiquement et rendrais compte auprès des Gennevillois  et usagers de vos réponses.

 

Dans la présentation du dossier de concertation vos services annoncent que le débranchement de la ligne 13 permettrait une baisse de 50% du trafic en heure de pointe et que le prolongement de la ligne 14 permettrait une baisse de 25% en 2017.

Vous savez comme moi que l’Etat propose dans le cadre de son projet, contesté, de « grand huit » le prolongement de la ligne 14 jusqu’à l’aéroport de Roissy. Vos statistiques de diminution du trafic sur la ligne 13 seraient-elles équivalentes dans ce cas de figure ? Je ne le pense pas, mais je souhaite vérifier cette « intuition » sur une ligne 14 devenue tronc commun de deux grandes boucles du grand huit.

 

Pour obtenir 25 % de baisse du trafic sur la ligne 13 par la prolongation de la ligne 14 jusqu’à la mairie de St Ouen, vous prévoyez deux stations de la 14 en correspondance sur les deux branches de la 13 (une porte Clichy, l’autre à la mairie de St-Ouen). Pouvez-vous vous engager auprès des usagers de la ligne 13 sur le fait qu’en cas d’approbation du plan gouvernemental du prolongement de la ligne 14 jusqu’à Roissy, ces deux stations existeront, chacune sur une des branches de la ligne 13 ?

 

La fourche sur la ligne 13 n’est-elle pas un facteur de difficultés supplémentaires à la charge du trafic. Difficulté pour réduire fortement le temps entre deux rames, difficultés pour rétablir rapidement le réseau en cas d’incident ou de panne. Si la fourche est maintenue, comment comptez-vous véritablement régler les problèmes actuels dus à l’embranchement ?

 

La nécessaire équité sur l’exposé des dossiers dans le cadre de la consultation, n’est pas respectée puisque vous concertez les usagers sur une seule solution pour désaturer la ligne 13 :  le prolongement de la ligne 14.

L’étude sur le dédoublement, débranchement n’est pas vraiment développée.  Au regard de l’incertitude qui pèse, en l’état, sur l’efficacité du prolongement de la ligne 14 pour désaturer la ligne 13, incertitude accrue avec le projet « du grand huit gouvernemental », je vous demande donc de bien vouloir procéder dès maintenant à des études approfondies sur le dédoublement, débranchement de la ligne 13.

 

En vous remerciant de votre attention,

 

Soyez assuré, Monsieur le Président, de l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

 

Patrice leclerc

Conseiller général des Hauts-de-Seine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *