Gennevilliers

Gennevilliers . La prolongation de la ligne 14 ne désaturera pas la ligne 13

A la demande de la Ville et du comité des Usagers, une réunion publique sera organisée par le STIF (Syndicat des transports en Ile-de-France) au sujet de la prolongation de la ligne 14. Mardi 19 janvie 2010 à 18h30 salle du conseil municipal.

Le STIF met le paquet pour faire croire aux usagers de la ligne 13 que le prolongement de la 14 va régler leurs problèmes. Je n’ai pas du tout la meme opinion. Il y a un fort enjeu à ce que les usagers de la ligne 13 donnent leur point de vu lors de la réunion publique et sur le site internet dédié: www.desaturationdelaligne13.comsardines.jpg

Pour sa part la Ville de Gennevilliers émet l’opinion suivante:

Les conditions de transport sur la ligne 13 sont insupportables. Le prolongement de la ligne 14 est une avancée pour le développement des transports collectifs en Ile-de-France mais il n’améliorera que très peu la situation de la ligne 13 et ce, au mieux, qu’à l’horizon 2017…


Face à la saturation de la ligne 13, le STIF doit prendre des décisions en urgence en tenant compte notamment du secteur de la Boucle Nord de la Seine en pleine expansion.
La ville de Gennevilliers demande que le STIF s’engage à transformer une des deux branches de la ligne 13 en ligne indépendante au nord de la station Saint-Lazare, concomitamment au prolongement de la ligne 14.

Des conditions de transport indignes
La ligne 13 est la ligne de métro la plus utilisée du réseau francilien avec 600 000 usagers quotidiens.
Chaque jour, aux heures de pointe, les usagers de la ligne 13 subissent des conditions de transports intolérables, s’entassant à plus de quatre personnes par m², ce qui correspond à un taux de saturation de 116 %.
Chaque jour, les usagers redoutent d’être retardés suite à un « problème de matériel » ou un « incident voyageur » le plus souvent causé par la saturation de la ligne.
Depuis plus de 20 ans, les usagers et les élus ne cessent de dénoncer cette situation.
Plusieurs projets, pour améliorer les conditions de transport, ont été entrepris pour augmenter la fréquence des rames ou pour moderniser la ligne, sans résultat significatif.


Le prolongement de la ligne 14 ne suffira pas à désaturer la ligne 13
Aujourd’hui, le STIF propose pour désengorger la ligne 13 de prolonger la ligne 14 et de créer 3 nouvelles stations (Porte de Clichy, Clichy – Saint-Ouen et Mairie de Saint-Ouen), permettant une correspondance avec les deux branches nord de la ligne 13 et le RER C.
Le prolongement de la ligne 14, qui fait partie intégrante du projet de transports du Grand Paris, aura pour fonction de desservir le coeur de l’agglomération parisienne et les grands pôles urbains, dont les aéroports. A ce titre, la ligne 14 aura sa propre pertinence et sa fréquentation sera très importante. C’est une avancée pour le développement des transports en commun en Ile-de-France au regard notamment des enjeux environnementaux.
Cependant, le prolongement de la ligne 14 permettra-t-il de « décharger significativement la ligne 13 en diminuant sa fréquentation de 25 % environ » comme l’indique le STIF ?
En tous les cas, à la livraison du nouvel ouvrage, à l’horizon 2017, cette décharge de 25 % ne répondra déjà plus à l’augmentation importante du nombre de passagers de la ligne 13.
En effet, l’augmentation du trafic est estimée à 3 % par an, estimation qui ne tient pas compte du développement des territoires de la Boucle Nord de la Seine à l’horizon 2015.
Ainsi, à Gennevilliers, 4300 logements et bureaux vont être construits à proximité des stations Gabriel-Péri et Les Courtilles avec, pour ces seuls secteurs, 10300 habitants et 5000 emplois supplémentaires. De même, le développement du Port de Gennevilliers, qui doit passer de 8000 à 15000 salariés, engendrera un surcroit de fréquentation et nécessitera le prolongement de la ligne 13 jusqu’au port.


Le STIF ne peut donc pas se contenter de prolonger la ligne 14 pour désaturer la ligne 13, sinon les usagers continueront longtemps de subir ces conditions de transport inacceptables.


La nécessité de créer une ligne indépendante

Face à l’augmentation du trafic sur la ligne 13, le Conseil municipal de Gennevilliers a de nouveau demandé, à l’unanimité, le 18 novembre 2009, que soit réalisé le dédoublement de la ligne 13 concomitamment au prolongement de la Ligne 14.
La création d’une ligne indépendante sur l’une des branches nord de la ligne 13 permettrait de réduire efficacement les problèmes. En effet, le principal défaut de la ligne 13 est son fonctionnement en deux branches, celui-ci engendre des problèmes de régulation de trafic, des retards fréquents.
La ville de Gennevilliers maintient sa volonté de voir la ligne 13 être dédoublée pour créer une ligne 13 bis. Concrètement, la ligne 13 serait dédoublée entre les stations Saint-Lazare et La Fourche et une des deux branches Nord fonctionnerait de manière autonome entre Saint-Lazare et son terminus nord.
Ce projet doit être entrepris simultanément à celui du prolongement de la ligne 14. C’est à ce prix que la ligne 13 sera réellement désaturer.
Dans l’attente de la réalisation de ces deux projets, la ville de Gennevilliers réitère sa demande d’amélioration immédiate des conditions de transport des usagers de la ligne 13, en engageant les moyens humains et matériels nécessaires, pour notamment augmenter la fréquence et le nombre de rames.
Il est également important de créer des lignes directes de bus, en site propre, entre Saint- Lazare et les villes d’Asnières et de Gennevilliers suivant le tracé de la ligne 13.
De plus, pour l’amélioration des conditions de sécurité des usagers, la municipalité de Gennevilliers réaffirme son exigence de pose de portes de quais sur la totalité de la ligne 13, en commençant par les deux branches Nord.

Pour présenter le projet une exposition sera visible :

Du 11 au 22 janvier – Hall de la Mairie – 177, avenue Gabriel Péri

Du 25 janvier au 05 février – Antenne du Luth – 7, avenue du Luth

Du 8 au 20 février – Espace des Grésillons – 28, rue Paul Vaillant Couturier

Affiche ligne 13.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *