Commerce équitable

AMAP Gennevilliers: Compte rendu du CA du 10 juin 2009

Compte rendu du CA du 10 juin 2009.

 

Point sur le démarrage des deux nouvelles saisons

Bilan marché produits naturels
Fête de l’environnement
Forum des associations
Andines

Site internet de l’amap
Visite à la ferme
Questions diverses

 

 

Point démarrage des deux nouvelles saisons

 

Village : Perte de 13 personnes par rapport à la saison précédente. Cette perte est due essentiellement à des adhérents de la saison précédente qui ne veulent pas jouer le jeu des vacances. Un principe qui a été d’autant plus compliqué à faire admettre que, le groupe ayant besoin d’adhérents, les adhésions sont prises à tout moment de la saison.

Revoir le fonctionnement et être ferme sur ce principe.

Cette baisse d’adhésion recule, selon Luc, le moment de faire « pression » sur Serge pour lui demander de basculer vers le bio.

Ceci dit, de nombreuses personnes qui se renseignent pour intégrer une amap à Gennevilliers refusent d’aller au village car l’agriculteur n’est pas bio. Cela peut aussi être un bon point pour une éventuelle conversion.

 

Agnettes : La saison a bien redémarré. Le nombre d’adhérents est stable. Nous devons récupérer un double de clé que nous avions fait pour nous faciliter la vie…qui a été remis par erreur à l’antenne de quartier !

 

Pour les deux groupes, il est important de rappeler les principes de base : solidarité avec l’agriculteur, implication dans le groupe, tenue de permanence.

 

Constat dans les deux groupes que la distribution se transforme petit à petit en « supermarché ». Moins d’échange entre les gens.

 

Nous proposons d’organiser à la rentrée de septembre, une initiative festive avec les deux groupes. Au cours de cette initiative nous pourrions réexpliquer les principes de l’amap.

 

Proposition de remettre un pot d’accueil au goût du jour (proposition retenue au moins pour l’amap Agnettes dès la prochaine distribution le 17 juin).

Remettre à dispo des recettes. Refaire un bulletin. Et relancer les adhérents oralement au moment des émargements.

 

Marché aux produits naturels

 

Mauvaise organisation, notamment pour les premières personnes présentes qui n’avaient ni document, ni banderole, ni produits à vendre.

A ne surtout pas refaire dans ces conditions…Ceci dit, allons nous participer de nouveau au marché aux produits naturels ? Notre participation était jusque là gracieuse. Or cette année, à une semaine de la tenue du marché, l’OTSI nous informe que nous devons payer notre emplacement : pour un montant de 87 euros.

 

 

Fête de l’environnement

 

Elle se tient le 27 juin et c’est bien de 15 heures à 19 heures au parc des Sévines.

Luc envoie un doodle pour savoir qui vient quand. Il récupère des docs auprès du réseau amap IDF sur les amap. Luc fait un « canevas » du discours commun que nous pouvons tenir aux visiteurs. Il apporte aussi des contrats notamment pour l’amap du village.

Hélène propose de revoir la disposition du tract que nous distribuons habituellement sur le fonctionnement de l’amap.

Préparer une expo photo. Angélique propose de faire des photos de la visite de la ferme du 14 juin (ce dimanche), s’il fait beau.

Luc a fait des photos de la sortie à la ferme du groupe village.

Hélène propose de nous aider à les sortir en couleur et les solidifier.

Ne pas oublier de prévenir Michel Besson pour Andines : lui demander s’il a des docs et des expos.

Marix pour ADM propose une expo.

 

Forum des associations

 

Luc appelle la mairie. Les inscriptions sont valables jusqu’au 19 juin. Le forum se tient le 5 septembre.

Pour l’organisation idem Fête de l’environnement.

 

 

Andines

 

Michel Besson a rencontré Roland Muzeau et une responsable du service économique de la ville de Gennevilliers. Il a exposé sa demande et son souhait de pouvoir s’installer à Gennevilliers. Hélène qui était présente à cette rencontre au nom de l’association a suggéré la halle du marché des Grésillons.

La mairie travaille déjà à un projet d’installation de commerçants sur cette surface. Mais le projet n’est pas encore finalisé.

Andines doit quitter l’Ile saint Denis en 2010 car ces locaux actuels sont inadaptés.

Il a été demandé aux services économiques d’examiner la demande de Michel Besson.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *