Des contributions à la réflexion

Du droit de propriété à l’appropriation sociale

Anicet Le Pors, invite sur son blog à faire un « retour au fondamentaux ». Il tire les enseignements des nationalisations passées pour esquisser une nouvelle conception de l’appropriation sociale, condition nécessaire d’une transformation socialiste.

… »Cette adaptation [du service public] doit se faire au bénéfice d’un approfondissement théorique qui peut conduire, notamment, à réviser et à compléter les principes classiques (égalité, continuité, adaptabilité) par d’autres principes (laïcité, neutralité, déontologie, transparence, participation, etc.).

A cette diversification des principes correspond une diversification des propriétés (au sens des qualités et fonctions) du secteur public, ce qui conduit au réexamen du concept de propriété lui-même pour déboucher sur la notion d’appropriation sociale dont il convient de préciser la problématique ». Voir l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *