Commerce équitable

Invitation à agir à Gennevilliers

Nous sommes quelques citoyennes et citoyens de notre ville à nous être réunis en septembre autour d’une volonté commune : agir dans notre ville pour promouvoir le commerce équitable.

Nous ne souhaitons pas rester entre nous, en cercle fermé. Nous nous adressons donc à vous pour vous inviter à vous associer à notre action en participant à une réunion, ouverte à toutes et tous, mercredi 9 novembre 2005 à 18h30, à la Ferme de l’Horloge, Rue Pierre Timbaud, au Village.

Notre objectif :

Nous souhaitons engager des actions concrètes, dans notre ville, autour du commerce équitable et du développement durable. Nous n’avons pas la prétention de révolutionner la mondialisation des échanges mais nous pensons que proposer des solutions alternatives peut inciter les citoyens à réfléchir à leurs actes d’achat et à la société dans laquelle ils veulent vivre. Cela répond à nos exigences de qualité de vie, notre vision de la société : celle du respect des personnes et de leur travail, celle du droit de bien vivre dans un environnement de qualité, respectueux de l’avenir, en adéquation avec des valeurs de justice sociale, de paix, de solidarité.

Lors de notre première réunion nous avons ouvert plusieurs pistes de réflexion sur les actions possibles :

· Aller vers la création d’une Amap ou une coopérative à Gennevilliers permettant de mettre en lien des producteurs et des consommateurs, de créer une filière du commerce équitable dans notre ville, accessible à tous.

· Développer avec la coopérative ou l’Amap des initiatives pour jouer un rôle d’éducation populaire et de promotion de la démarche du commerce équitable à Gennevilliers, en direction de tous les habitants, dans leur diversité.

· Créer un lieu de vente permanent sur la ville de vente de produits du commerce équitable (pourquoi pas au marché des Grésillons ?) en lien avec des structures existantes comme Andines, Artisans du monde, etc …

· Susciter des initiatives ponctuelles de vente directe de producteurs en lien avec les syndicats paysans que sont la Confédération Paysanne et le Modef.

C’est tout cela que nous souhaitons mieux définir, travailler avec vous lors de notre prochaine réunion. Après discussion sur le projet, nous pourrions former sur chaque sujet des groupes de travail. On a besoin de vous, si cela vous intéresse.

A bientôt,

Annie Aycaguer     –   Alexandra d’Alcantara    –     Angélique Dupont

Hariette Faraux    –      Patrice Leclerc    –     Fatima Ouadfel     –    Nelly Viennot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *