Commerce équitable

Un projet sur Gennevilliers

Note publique d’intention à toutes celles et ceux qui, à Gennevilliers, sont intéressés par le commerce équitable.

COMMERCE EQUITABLE, DEVELOPPEMENT DURABLE, INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE sont sans aucun doute trois nouveaux fondements du rêve que portent les citoyennes et citoyens du monde pour le futur de notre planète.
Même si ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des finances capitalistes, les circuits financiers solidaires jouent un rôle non négligeable. Ils progressent en nombre, en volume et en diversité. Ils répondent à des exigences nouvelles qui grandissent chez de nombreux citoyens : Celle de « vivre autrement ». Celle de voir son épargne utilisée de façon transparente, au service de créations d’emplois ou de logements, préservant l’environnement, de projets en adéquation avec leurs valeurs de justice sociale, de paix. Ces citoyens souhaitent de plus en plus jouer un rôle actif dans les choix de ceux à qui ils confient leur argent.

Si quelques lois encouragent timidement cette volonté citoyenne, elles ne sont pas de taille à lutter contre la puissance de la finance internationale.

Il me semble donc intéressant d’expérimenter à Gennevilliers sur le terrain du commerce équitable, dans une démarche citoyenne et avec toutes celles et ceux qui le souhaitent.

Sans faire du commerce équitable l’alpha et l’oméga de la transformation sociale, ce champ d’expérimentation sociale peut et doit davantage irriguer notre ville car c’est un des moyens d’intervention des habitants pour la transformation du monde, pour changer l’ordre existant

Actions gennevilloises

Propositions :

Je vous propose que nous travaillions, si vous en êtes d’accord, à la création d’une Amap à Gennevilliers et pourquoi pas, dans un second temps, d’espaces de vente dans la ville de produits du commerce équitable en lien avec Andines (dont le siège est sur l’ile St Denis), la confédération paysanne, le Modef, Artisans du monde, .

Dans l’esprit, il s’agit de créer une forme de coopérative, de système coopératif par les habitants de notre ville pour la vente et la promotion du commerce équitable.

Modalité de conduite de projet :

Je me propose donc, d’essayer d’engager un processus de dynamisation d’habitants de notre ville sur ce projet, de créer les conditions pour que des citoyens et citoyennes intéressés par ce projet, se rencontrent, se réunissent, élaborent et construisent ensemble leurs objectifs, leurs modalités d’action.

C’est donc dans ce but que je fais appel à toutes les bonnes volontés, à celles et ceux que ça intéressent de s’impliquer dans un tel projet pour durant cette année former un groupe de travail qui pourrait avoir pour objectif : un projet prêt à être mis en œuvre à partir de l’automne 2006.

Je vous propose une première rencontre exploratoire le mercredi 28 septembre à 18h30 à la Bourse du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *