Vidéos

Patrice Leclerc : « Heureusement que des formes de socialisation des richesses atténuent la crise »

Elu local en temps de crise : comment gérer la crise sanitaire, sociale et économique et avec quels leviers ? Patrice Leclerc, maire communiste de Gennevilliers est l’invité de #LaMidinale.

http://www.regards.fr

Sur l’école incendiée à Gennevilliers
« Il y eu l’envie de marquer un mécontentement et de s’exprimer contre une institution. C’est dramatique pour les enfants du quartier, les familles et les équipes éducatives. »

« C’est un acte grave qui traumatise une ville. »
« Il y a un climat qui a été déclenché par les événements de Villeneuve-la-Garenne mais qui existait auparavant et qui risque perdurer s’il n’y a pas de mesures prises. »

Sur la police dans les quartiers
« Il y a un climat de défiance entre les populations des milieux populaires et la police et, plus généralement, entre la jeunesse et la police. »
« Il faut que le gouvernement arrête de mettre en danger la police et les jeunes des quartiers populaires. »
« Les gouvernements successifs ont utilisé la police pour régler des problèmes politiques. »

Sur la vidéo tournée hier à Gennevilliers qui montre un homme se faisant tabasser par des policiers
« Je pense que cette vidéo est vraie. »
« Je condamne cet acte. »

« Il faut modifier les rapports entre la jeunesse et la police. »

« Je vais demander des explications au Préfet sur cette situation, d’autant que hier soir, ça semblait se calmer. Il faut sortir dans cet engrenage de violences. »

Sur la crise sociale dans les quartiers

« Nous avons augmenté les aides au Secours Populaire qui a lui même augmenté ses distributions (…). Il y a un tiers de demande en plus. »

« Vendredi, je m’apprête à annoncer deux types d’aides pour un montant d’un million d’euros minimum qu’on distribuera dans la ville : ceux qui seront en dessous du quotient 850 vont toucher une aide de 250 à 300 euros sur deux mois, soit 600 euros d’aides. Et ceux qui avaient des plus hauts quotients auparavant mais qui ont vu leurs salaires chuter, en lien avec leurs bailleurs, se verront attribuer une aide pour payer leurs loyers. »

Sur les commerces et l’activité économique
« Gennevilliers Habitat et la ville ont fait la gratuité des loyers pour tous les commerces qui sont fermés. »

« Heureusement qu’il y a des formes de socialisation des richesses pour atténuer la crise. »

Sur la crise sanitaire au niveau communal
« À Gennevilliers, nous n’avions pas liquidé notre stock de masques. »
« Il y’a plutôt une solidarité entre les collectivités locales. »
« Les collectivités locales ont fait la démonstration de leur capacité de s’unir et de se donner les bons trucs et astuces – on s’entraide en communicant entre nous – et ont aussi démontré que c’est bien la proximité qui est la plus efficace. »
« Celles et ceux qui ont mieux répondu à l’urgence, ce sont les collectivités locales. »
« Cette crise pose plein de questions de société pour l’avenir : sur le rôle de l’impôt pour organiser la solidarité, sur la proximité et sur la question des moyens à mettre pour la proximité. »
« Il faut redonner plus de moyens aux collectivités locales qui sont les mieux placées pour répondre, dans l’urgence, aux crises. C’est pas la centralisation technocratique qui aide ni à la démocratie ni à la réponse rapide et immédiate en temps de crise. »

Sur la rentrée scolaire le 11 mai

« Pour l’instant, les conditions de la réouverture des classes ne sont pas réunies. »
« Il est vrai qu’il faut que les enfants, notamment des milliers populaires, rentrent le plus rapidement possible à l’école mais d’un autre côté la question sanitaire est incontournable. »

« Je suis incapable de dire si je rouvrirai les écoles le 11 mai. »

« Je crains que la décision de rouvrir les écoles le 11 mai soit un peu rapide et liée à des impératifs économiques plus que sanitaires. »

Sur le premier tour des municipales
« On a une responsabilité collective sur le maintien du premier tour des élections municipales. »

« Je faisais partie des gens qui pensaient qu’il fallait maintenir le premier tour même s’il est vrai que j’ai eu un doute le vendredi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *