Presse sp

Tarification unique des transports en Île-de-France : une victoire pour les Francilien-ne-s

Le Conseil du Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF) se prononcera mercredi sur une réforme des tarifs des transports en Île-de-France, dont la mise en œuvre d’une zone unique au tarif de la zone 1-2, financée par une augmentation de la contribution des entreprises, le versement transport.

Pour Gabriel Massou, président du groupe Front de gauche PCF-GU-AC, « c’est une victoire pour les Franciliennes et les Franciliens. La zone unique, c’est la fin de la triple peine pour les usagers : plus on habite loin du centre, plus on s’épuise dans les transports, et plus on paie cher. »

Après plusieurs mois de débat à gauche, où la tentation a été forte de faire peser cette mesure de justice sociale sur les usagers ou les collectivités, les élu-e-s Front de gauche PCF-GU-AC se réjouissent que toute la gauche ait adoptée sa proposition : une zone unique au tarif de la zone 1-2, financée par le versement transport.

Dans la perspective de cette zone unique, nous proposerons lors du débat budgétaire le dézonage le week-end et les jours fériés des pass Navigo dès 2012.

La gauche doit maintenant engager la mobilisation pour obtenir l’harmonisation du versement transport en Île-de-France, avec un taux unique de 2,6%.

C’est une proposition juste et efficace. Juste, parce que les entreprises bénéficieront directement de la suppression des zones, puisque la part des transports qu’elle rembourse aux salari-é-es sera diminuée d’autant. Efficace, parce qu’elle dégagerait 800 millions d’euros, permettant de financer la zone unique et d’investir pour améliorer la qualité des transports.

Les sénatrices et sénateurs communistes, républicains et citoyens ont d’ores et déjà déposé des amendements en ce sens. Nous espérons que la nouvelle majorité de gauche au Sénat soutiendra cette proposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *