Cantonales 2008

Gennevilliers rassemblé face à la droite

92.jpgMadame, Mademoiselle, Monsieur,

Le 9 mars, vous êtes appelés à voter deux fois, pour, d’une part, élire l’équipe municipale, et d’autre part, élire votre conseiller général.

Conseiller général de votre canton, j’ai donc souhaité pouvoir vous écrire directement et personnellement.

J’ai l’honneur, avec l’actif soutien de notre maire Jacques Bourgoin et de notre député Roland Muzeau, de solliciter à nouveau vos suffrages pour le renouvellement de mon mandat de Conseiller général.

Vous êtes nombreuses et nombreux à avoir pu vérifier combien, aux côtés de Jacques Bourgoin, j’ai été un élu de terrain, disponible et actif, pour défendre les dossiers de notre ville et les intérêts des habitants de notre commune.

Aujourd’hui, j’ai besoin de votre aide et de votre soutien pour cette échéance. Nous avons besoin que s’exprime lors de ce scrutin le rassemblement le plus large, le plus divers, le plus fort des Gennevilloises et des Gennevillois.

Nous en avons besoin pour faire entendre des exigences sociales : il faut augmenter le pouvoir d’achat des salariés. Il faut que le droit à la santé soit développé, que l’école et la réussite des enfants soient de vraies priorités, le service public défendu et rénové.

Nous en avons besoin pour avoir le maximum de force lorsque nous intervenons avec Jacques Bourgoin au Conseil général, pour défendre vos intérêts. Cela donne du poids à nos actions pour construire une ville dynamique et populaire. Une ville embellie où chacune et chacun s’y sent bien. Une ville qui lutte contre les inégalités, une ville solidaire et innovante.

La majorité départementale et le MEDEF savent donner du poids électoral aux leurs pour défendre leurs intérêts. A Neuilly, Ville d’Avray, Marne la Coquette, la droite fait de forts scores. Ici, à Gennevilliers, nous devons aussi nous rassembler sur l’essentiel, sur l’important, pour pouvoir, ensemble, mieux nous défendre et mieux faire entendre nos aspirations. Votre vote sera utile pour l’avenir, celui de notre ville, de nos enfants. Important, pour les actions à mener ensemble demain.

Vous pouvez compter sur mon dévouement, ma détermination à être toujours plus à vos côtés.

Soyez assurés, Madame, Monsieur, de l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Patrice Leclerc

 Pour signer l’appel du comité de soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *