barghoutiDans le cadre de la campagne de parrainage de prisonniers politiques palestiniens, je parraine Marwan Barghouti, citoyen d'honneur de Gennevilliers. Je lui écrit chaque mois. Je sais depuis ce week end par sa femme que certains de mes courrier lui arrivent en prison.

Cher camarade,

C’est avec un grand plaisir que je vous écris à nouveau pour vous transmettre quelques nouvelles.

La Palestine a été mise à l’honneur lors de deux événements à Gennevilliers. Le premier concerne la soirée qui a accueilli des deux agriculteurs palestiniens, Mahmoud et Basila, spécialisés dans la production d’huile d’olive bio. Ils ont pu témoigner de leur travail en Palestine et du partenariat avec la coopérative Andines, qui aide les agriculteurs et artisans palestiniens à vendre leurs produits en France. Nous avons pu constater le travail de rigueur et le fort engagement des Palestiniens dans l’économie équitable.

Madame, Monsieur,

Le résultat des élections municipales de Gennevilliers a été regardé, parfois envié, et  nous donne, avec cette élection de premier tour et plus de 61% des exprimés, de la force pour faire respecter notre ville et ses habitants. Je vous remercie à nouveau de votre confiance.

Toute l’équipe municipale, dans sa diversité, est engagée sur le terrain et à vos cotés pour la mise en œuvre de nos engagements.

Quelques semaines après ce scrutin, je me dois, dans la loyauté de nos rapports, dans le respect de la diversité de vos opinions et de vos votes, vous faire part de mon avis pour les prochaines élections européennes qui se dérouleront sur un seul tour le 25 mai prochain.

La métropole du Grand Paris va devenir un lieu de « bataille publique » pour le PCF

Publié le 02/05/2014 • Par Cédric Néau, avec l'AFP • dans : Régions

 

Conforté par sa résistance électorale après les municipales, le PCF veut faire de la métropole du Grand Paris et particulièrement de la mission de préfiguration, un lieu de « bataille publique » destiné à infléchir le gouvernement sur tous ses projets de décentralisation.

 

Toujours officiellement sans tête et désormais constitué d’un corps de plus en plus hostile, la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris semble pourtant avancer, cahin-caha, dans l’entremonde, tel un fantôme. « Bien sûr que les groupes de travail constitués par les élus de Paris Métropole se réunissent et progressent » insistait mercredi 30 avril Dominique Adenot (PCF), maire de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) et pilote du groupe de travail sur les finances. « Mais nous travaillons dans le flou total car la préfecture n’a toujours pas officiellement nommé le directeur de cette mission », rajoutait-il, alors que le nom de François Lucas circule déjà depuis le 13 février parmi les membres du syndicat mixte d’étude.

Communiqué du 16 avril du collectif des associations citoyennes :

Le premier ministre a annoncé la réduction des dépenses publiques de 50 milliards en 3 ans et de 11 milliards de la dotation de l’État aux collectivités d’ici 2017 (soit 3 milliards par an). Ces décisions auraient pour conséquence, si elles sont appliquées, la disparition de très nombreuses associations et de dizaines de milliers d’emplois associatifs. La diminution du montant des dotations publiques constitue en effet la principale variable d’ajustement laissée aux collectivités territoriales pour compenser la perte de leurs ressources tout en maintenant les crédits destinés à exercer leurs compétences obligatoires (plus de précisions ICI).

palestine 3Cher camarade,

Après une petite interruption, je reprends mon parrainage en vous faisant parvenir ce courrier amical et vous donner quelques nouvelles de France.

Ces dernières semaines ont été marquées par des élections municipales, à l’issue desquelles j’ai été élu maire de Gennevilliers. Tout comme, Jacques Bourgoin, mon prédécesseur, nous poursuivrons le travail engagé avec les Palestiniens, notre partenariat avec El Bireh et notre combat pour la libération de la Palestine et la paix dans cette région du monde.

Enfin presque, car ils demandent un peu moins d'austérité.... 

Dans une lettre adressée à Manuel Valls, onze députés socialistes demandent au Premier ministre de limiter le montant des économies à réaliser à 35 milliards d’euros.

« Nous estimons dangereux économiquement (…) et contraire aux engagements pris devant nos électeurs ce plan de 50 milliards d’économie » écrivent t-ils.

Ils réclament également une réduction de moitié de l’effort demandé aux collectivités locales pour ne pas « briser l’investissement local ».

« Ces propositions guideront nos votes lors des grands rendez-vous que vous avez fixés avec le Parlement » concluent les députés dans leur courrier.

En tout cas, tout cela me conforte dans la nécessité de voter Front de gauche aux élections européennes pour faire entendre clairement une volonté d'alternative politique.

manifchomeursLe 15 mai prochain, les organisations syndicales de fonctionnaires CFDT, CFTC, CGT, FA-FP, FSU, Solidaires, UNSA se mobilisent avec les agents pour dire "stop" à la baisse du pouvoir d’achat.

Ce sera sans doute une réponse forte aux annonces de Manuel Valls d’hier et notamment à celle qui concerne la poursuite, pour deux ans encore, du gel du point d’indice pour les fonctionnaires.

Elles exigent "des rémunérations revalorisées et des emplois publics de qualité correspondant aux besoins".

Si vous devez être absent le jour de l’élection, vous pouvez donner procuration à un autre électeur gennevillois qui votera pour vous

Dans quels cas vous pouvez voter par procuration ?

- vous êtes absent de votre domicile habituel pour raison professionnelle,

- vous êtes hospitalisé, invalide, dans l’impossibilité physique de vous rendre au bureau de vote,

- vous êtes en vacances et avez quitté votre résidence habituelle pour vous rendre en province ou à l’étranger.

Comment et où établir une procuration ?