Appel du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Israéliens et Palestiniens


Le bombardement intensif de Gaza depuis 5 jours, avec plus de 2 500 raids aériens, a causé la mort de plus de 165 Palestiniens, blessé près de 1089 autres et détruit plus de 290 habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure, et l’offensive terrestre a commencé.
Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d’entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste.

Vous trouverez ci-dessous les textes des Courriers à la Municipalité de El Bireh et au Président de la République française:

Chers amis

C’est avec une très grande inquiétude que nous suivons la dégradation de la situation en Cisjordanie et les exactions de l’armée israélienne, sous le prétexte de rechercher trois colons disparus le jeudi 12 juin 2014.

Déclaration des élus Front de gauche, communistes, citoyens d'Ile-de-France

Le gouvernement vient de faire connaître son projet de réforme territoriale : regroupement des régions, disparition programmée des Conseils généraux, création des métropoles, suppression dans le Grand Paris des intercommunalités, refonte de la carte intercommunale dans le reste du pays, suppression de la clause générale de compétence pour les régions et les départements. Ce bouleversement des institutions de la France au nom de la modernisation de l’action publique vise à affaiblir le rôle des communes,  éloigner les habitants des lieux de décision, imposer une gouvernance ultra libérale.

L’AMF engage une action collective avec les communes et intercommunalités de France pour alerter le gouvernement sur les conséquences de la baisse des dotations

Les collectivités locales, et en premier lieu les communes et leurs intercommunalités, risquent d’être massivement confrontées à des difficultés financières d’une gravité exceptionnelle.

Un texte de Claire Leconte, professeur émérite de psychologie de l’éducation et chercheur en chronobiologie


Le ministère a lancé ce qu’il a appelé la « réforme des rythmes scolaires », en s’appuyant sur les travaux des chronobiologistes, alors que tout chronobiologiste sait qu’on ne peut réformer des rythmes : ceux-ci doivent être synchronisés, ou ils peuvent être désynchronisés, mais certainement pas réformés. 

pjg-hemicycle3COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA FÉDÉRATION CGT DES SERVICES PUBLICS

mercredi 4 juin 2014

Fidèle à ses annonces lors de sa conférence de presse du 14 janvier dernier, le président Hollande poursuit à la hussarde la désorganisation territoriale de la République, la mise en concurrence des territoires, l’inégalité entre les citoyens avec précipitation et dans un déni total de démocratie.

Alors que le projet de loi de clarification de l’organisation territoriale de la République devrait être débattu au Parlement à l’automne, le Président égratigne la démocratie représentative en appelant les parlementaires à ne pas « tergiverser » et à adopter promptement la nouvelle carte des régions qui passerait en métropole de 22 à 14 dès 2015.